1 million et demi de dollars pour le cross-over de Notorious B.I.G

Partager

 

Impact de balle sur la ceinture de securité

Impact de balle sur la ceinture de sécurité

 

Cette funeste nuit du 8 mars 1997, Notorious B.I.G est assassiné à Los Angeles dans un véhicule de marque GMC de modèle Suburban en se rendant à la party organisée par le magazine Vibe. Quelques jours après l’annonce de la vente de la BMW où Tupac est mort assassiné par balles à Las Vegas, une seconde « death-car » légendaire du rap se retrouve sur le marché…au même prix que celle de Tupac, soit 1 million et demi de dollars !

 

 

AMC BiggieC’est la même société, Momentsintime.com qui nous propose cet investissement morbide : racheter le véhicule « cross-over » de chez GMC dans lequel Biggie Small a trouvé la mort alors qu’il se trouvait à Los Angeles pour assurer la promo de son dernier album au titre prophétique de… « Life After Death ». Voici quelques jours, la même société avait annoncé qu’elle mettait en vente la BMW noire appartenant à Suge Knight, le patron du label Death Row records, dans laquelle Tupac Shakur s’est fait assassiner après avoir assisté à un match de  boxe à Las Vegas ( voir dans Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/1-million-et-demi-de-dollars-pour-la-bmw-de-tupac.html ). La guerre du hip-hop faisait alors rage entre les rappers de la cote est et ceux de la cote ouest. 2pac et Biggie s’étaient échangés des noms d’oiseaux par chansons interposées et lorsque le premier a été assassiné l’entourage de Pac avait alors accusé Notorious B.I.G. et son producteur Sean Puffy Combs d’en être les commanditaires. Six mois plus tard c’est au tour de Biggie de succomber après une volée de pruneaux. Vengeance?

« Tarif habituel » des cercueils roulants du rap…soit 1,5 million de dollars.

Life After Death

Selon le site TMZ, le propriétaire de la GMC de 1997 ignorait absolument tout du sinistre historique de son véhicule. Il l’aurait acquis en octobre 97, soit sept mois après l’assassinat de Christopher Wallace à son bord. La portière coté passager criblée de balles avait été remplacée et seul un impact de balle sur la ceinture de sécurité attestait encore de la violence des faits. Huit ans plus tard, contacté par un inspecteur du LAPD qui enquêtait sur la mort de Biggie, ce dernier lui apprend qu’il possède en fait la fameuse death car. C’est ainsi que le propriétaire de l’AMC Suburban confie l’auto à http://momentsintime.com/ ) qui décide de la mettre sur le marché au « tarif habituel » des cercueils roulants du rap…soit 1,5 million de dollars.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *