George Michael décédé de mort naturelle

Partager

 

 GEORGE MICHAEL 

Le coroner (médecin légiste) vient enfin de rendre son rapport plus de deux mois après la mort de Georgios Kyriacos Panayiotou, plus connu sous son nom de scéne : George Michael parti durant son sommeil, cette funeste nuit du réveillon. Ce rapport est surprenant, car le chanteur est déclaré décédé de mort naturelle due à une insuffisance cardiaque.

 

 GEORGE MICHAELSi l’on meurt beaucoup, et trop fréquemment hélas, au pays du rock and roll, les moyens sont assez souvent les mêmes. L’overdose arrive en tête, suivie par les autres abus, alcool, médocs et leurs effets dévastateurs sur les organismes. Sans compter les accidents d’avion ou de bagnole. Mais il advient parfois que l’on décède de causes naturelles. Et c’est justement le cas de George Michael…ou presque. Car si l’on se réfère au rapport du légiste, ce dernier déclare que, le chanteur de 53 ans aurait trépassé, suite à une « cardiomyopathie et inflammation du myocarde dite myocardite »; en clair, le muscle cardiaque était trop atrophié pour continuer à pomper le sang, alors que le cœur avait beaucoup grossi, qu’il était affaibli et qu’il souffrait d’une inflammation. » De plus, George Michael avait aussi un foie hypertrophié, trop chargé en graisse, une des séquelles sans doute d’une intense consommation d’alcool. Bref, son corps était bien trop fatigué pour continuer à fonctionner. C’est d’ailleurs ce qu’avait déclaré son ancien compagnon Kenny Goss : « Je crois que son corps a juste décidé d’arrêter. Après toutes ces années, il était devenu si faible. » Après tout ce temps, la famille et les proches de George Michael n’ont qu’une hâte : l’enterrer au plus vite, pour pouvoir enfin entamer leur deuil. Le chanteur devrait donc enfin être inhumé les prochains jours, mais on ignore encore à cette heure où se dérouleront ses funérailles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *