WATCHMEN

WATCHMENC’est le plus gros hit de HBO depuis THE WALKING DEAD, WATCHMEN, le nouveau projet du show-runner de LOST, Damon Lindelof est directement issu du film « Watchmen » réalisé voici dix ans par Zack Snyder. Flics et superhéros masqués combattent le 7éme Kavalry, un groupe de suprémacistes blancs sanguinaires dans une des séries les plus cruciales du moment.

WATCHMENRéalisé par Zack Snyder « Watchmen », est sorti au cinéma en 2009 basé sur la BD de l’univers Batman/Superman DC comics situé dans un univers alternatif où des justiciers, les Watchmen restaurent la justice. Dans cette nouvelle série télé nous sommes 34 ans après le sévènement du film. WATCHMEN est le « bébé » de Damon Lindelof. Le fameux show-runner de LOST est un fan inconditionnel d’Alan Moore, le dessinateur de la BD Watchmen et avoue s’en être inspiré pour imaginer sa série phare. C’est dire si ce projet lui tenait à cœur. Et il nous l’a concocté « aux petits oignons » comme on dit. Porté par un rock apocalyptique signé des One Inch Nails Trenz Reznor et Atticus Ross, qui ajoute une incontestable tension à cette étrange série décalée. Filmé majoritairement en Georgie, particulièrement dans le sud l’État , WATCHMEN au-delà des jolies bastons, d’explosions et de quelques trouvailles cinématographiques, offre son regard pertinent de série d’anticipation pour dénoncer le racisme, les plaies toujours ouvertes par l’esclavage et la ségrégation et le rapport entre les blancs et les noirs. Tout commence à Tulsa, en Oklahoma et c’est inspiré d’un triste fait réel. Nous sommes en 1921, c’est le chaos total dans les rues où se déroule un pogrom sanglant et raciste sur la population noire. Des blancs du KKK se livrent à un massacre, tuant et incendiant à tour de bras. Un homme sa femme et leur petit garçon dans ses bras tente d’échapper au pire. Ils parviennent enfin à une grange ou une auto et sur le point de démarrer. Ils confient le gamin au conducteur. Dehors le Klan continue à tuer de tous côtés. On l’enferme dans le coffre arrière de l’auto…qui  démarre et qui ne tarde pas à recevoir des impacts de balles. Mais un avion vient les bombarder. Lorsqu’il se réveille, le kid est l’unique survivant du véhicule. Ambiance. Soudain il entend un bébé pleurer. Il le ramasse et le rassure. « Ça va aller » lui dit-il. Derrière eux, la ville est en feu, ils marchent sur un chemin de terre battue.

 

WATCHMENMême route, mais de nos jours, et goudronnée, un pick up roule dans la nuit tandis que résonne « Crushed Up » de Future. Mais, un flic lance sa sirène : contrôle du conducteur blanc. Le flic est black et étrangement masqué ; il n’a pas l’air de plaisanter. Il prend les papiers du gars et se lance dans un dialogue à la radio avec son superviseur pour qu’il Il l’autorise à utiliser l’arme embarquée. Et c’est à ce moment-là que le suspect le mitraille comme une lessiveuse. Le tueur qui ne voulait pas être contrôlé appartient en fait au 7th Kavalry (comme KKK) un groupe suprémaciste. Changement de décor, on retrouve le flic mitraillé à l’hosto, dans le coma. Son boss, le Chef Judd Crawford (Don Johnson), va voir son épouse mort pour l’informer. Le lendemain, Angela Abar (Regina King, découverte dans Boyz n the Hood ) , une ex-flic évoque son métier de… pâtissières à des élèves, avant de leur avouer qu’elle était flic auparavant, mais qu’elle avait été attaquée durant la « White Night », la nuit blanche où le Seventh Kavalry avait massacré les forces de police. « C’était avant que les officiers de police soient autorisés à porter un masque pour protéger leur identité.  Et les méchants savaient qui j’étais et où je vivais. Ils ont débarqué chez moi. Et ils m’ont tiré une balle dans l’estomac. Donc, je me suis dit que faire des gâteaux était beaucoup moins risqué. », dit-elle. Tu parles, elle se rend direct à sa soi-disant pâtisserie et derrière deux portes c’est comme la Batcave de Batman. Elle se transforme en super héroïne sous son alias de Sister Night. Se dirige droit vers un trailer camp, gare sa voiture noire devant une bicoque, défonce la porte avant d’assommer l’occupant et de l’embarquer jusqu’au commissariat…où les flics viennent de recevoir une déclaration de guerre du 7th Kavalry, de retour après 3 ans de paix. Bigre. En tout cas, avec des guest-stars de choc comme Don Johnson (MIAMI VICE) et Jeremy Irons, un joli 8,5 sur 10 sur Rotten Tomatoes et des critiques qui saluent à la fois la texture et l’originalité des personnages, tout comme le graphisme et la portée politique en filigranes, WATCHMEN semble tenir toutes ses ambitieuses promesses.

 

Diffusée sur HBO depuis le 20 octobre 2019

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.