STARGATE ORIGINS

Partager

 

Stargate Origins 

Après les films « Stargate », « Stargate : the Ark of Truth » et « Stargate : Continuum » et les séries STARGATE SG-1, STARGATE ATLANTIS, STARGATE UNIVERSE, voici STARGATE ORIGINS qui nous replonge dans la Genèse de la fameuse saga de SF avec ce retour aux sources originalement découpé en dix épisodes de dix minutes, d’abord réservés aux fans…avant de se voir remonté en un film de 104 minutes intitulé « Stargate : Catherine », diffusé sur les plateformes digitales. 

 

Stargate OriginsEn 1994, Dean Devlin et Roland Emmerich unissent leurs forces pour créer l’univers de Stargate, cette porte des étoiles qui permet de relier notre planète à une lointaine et barbare civilisation pharaonique. EN 97 dans la série STARGATE SG-1, l’ex McGyver , Richard Dean Anderson reprend le role emblématique du Lt General Jack O’Neill, tandis que Michael Shanks assure celui du scientifique Daniel Jackson. Après bien des déclinaisons, STARGATE ORIGINS sur un mode très « Indiana Jones » nous fait remonter le temps, lorsque l’arche est découverte à Gizeh par le professeur britannique Paul Langford. Veuf, il élève seul sa fille Catherine. Dix ans plus tard, Langford étudie toujours cette mystérieuse roue aux nombreux symboles, sans être parvenu à percer son mystère. Sa fille Catherine, désormais une ravissante jeune femme l’assiste dans ses travaux. Mais une nuit, des intrus menaçants pénètrent dans leur laboratoire. Comme dans un épisode d’Indiana Jones, des nazis armés sous les ordres d’un SS débarquent. L’officier un certain Wilhelm Brucke aussi terrifiant que mégalo est flanqué d’une assistante blonde venue filmer la scène pour immortaliser l’évènement. Le nazi se vante de pouvoir actionner la roue temporelle pour ouvrir la porte des étoiles. Dans un petit carnet, il a noté une séquence de ces signes cabalistiques et il donne des instructions à ses sbires pour qu’ils manipulent la roue. Et comme dans Stargate l’impossible se produit, la porte s’anime et le flux entre les deux univers permet de passer de l’un à l’autre. Sous la menace de son arme  l’infâme Brucke,  accompagné de ses sbires entraine Langford , laissant Catherine sous la garde d’un militaire. Mais la jeune femme parvient à assommer son gardien, à voler le carnet de notes du SS et à s’échapper. Elle rejoint son fiancé officier britannique qu’elle convainc de l’aider à sauver son père. Mais Catherine devra à son tour traverser la porte. Plutôt sympa ce retour aux origines de la porte des étoiles ! Dans son format allégé et particulièrement original de dix minutes, diffusé en mars dernier sur le net, STARGATE ORIGINS se déguste en « binge watching » soft de moins de deux heures, puisque cette première saison ne compte que dix épisodes.

 

Diffusée depuis mars 2018 sur le site Stargate Command Fan Community

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.