SS GB

Partager

 

SS GB 

Nous sommes en 1941, et le Royaume-Uni est occupé par les nazis, qui sont parvenus à écraser la RAF et à envahir le pays. Jeune flic d’exception, le Superintendent Douglas Archer de Scotland Yard (Sam Riley) se retrouve forcé de collaborer avec les envahisseurs lorsqu’une enquête d’homicide se révèle bien plus politique qu’elle n’y parait. Cet étrange « univers parallèle » tracé par la BBC évoque furieusement la série Américaine THE MAN IN THE HIGH CASTLE, où les nazis et les Japs  victorieux se partagent l’Amérique (voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/the-man-in-the-high-castel.html)

 

 

SS GBUn résistant tire sur un officier nazi qui s’effondre. Seul problème, nous sommes à Londres et, manifestement, la capitale anglaise est occupée par les Allemands. Nous sommes le 14 novembre 1941, 14 mois après que l’Allemagne ait gagné la bataille d’Angleterre. Mais pour la résistance, le combat continue. Et on découvre Buckingham Palace où flotte une croix gammée. Brrrrr…le ton est donné. Dans cet univers parallèle, il n’y a plus d’alliés. La bannière nazie flotte sur toute l’Europe et les États-Unis ont conservé leur neutralité. Winston Churchill a été exécuté, la famille royale est en exil. Dans l’Angleterre occupée, les sbires d’Hitler imposent leur loi. Cependant, à l’instar de la France de Vichy, la police britannique continue sa mission, collaborant ou non avec l’occupant. Seule référence indirecte à la Shoah qui laisse présager que la solution finale commence à être appliquée aux juifs anglais, à Scotland Yard, on découvre que les « étoiles jaunes » sont en passe d’être distribuées. Mais même si son supérieur hiérarchique est un officier allemand, le Superintendent Douglas Archer se consacre à ses missions, enquêtant sur des homicides.

La fabrication d’une bombe nucléaire

 

SS GB

Le flic n’a guère de sympathie pour l’occupant, car sa femme a succombé à un bombardement allemand. Il élève ses deux fils et n’hésite pas à coucher avec sa secrétaire Sylvia Manning (Maeve Dermody), une très jolie brune qui appartient vraisemblablement à la Résistance. Il espère que tout redeviendra très vite comme avant et que les Allemands seront défaits. Comme pas mal de sujets de Sa Majesté, d’ailleurs, y compris cette séduisante blonde américaine, Barbara Barga (Kate Bosworth) qui semble avoir rejoint les partisans. Mais un crime pas comme les autres va ruiner ce bel équilibre, lorsque la victime se révèle être en possession d’informations pouvant conduire à la fabrication d’une bombe nucléaire qui changerait durablement le cours de l’Histoire. Un haut gradé nazi est alors envoyé à Londres et Archer, qui pratique couramment la langue de Goethe, est directement rattaché à lui. Avec un rare souci du détail, dans cette série les costumes et les décors sont absolument parfaits, tout comme Sam Riley si élégant dans la peau de son héros. Cependant, le parallèle avec la puissante série Netflix THE MAN IN THE HIGH CASTLE est incontournable et SS GB, malgré ses très nombreuses qualités souffre d’un déficit d’action. Avec cinq épisodes diffusés sur la BBC, et nonobstant la relative déception du dernier, la série devrait être reconduite l’an prochain sur la chaine publique British pour une seconde saison.

 

Diffusée sur BBC One entre février et mars 2017

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *