So long Sister from Sister Sledge

Partager

 

 

Sister Sledge + Chic Power Station studio

Sister Sledge + Chic Power Station studio

C’est Nile Rodgers qui m’a appris la triste nouvelle hier, sur son compte Twitter : Joni Sledge, l’une des quatre Sister Sledge s’est éteinte hier chez elle à Phoenix, en Arizona à seulement 60 ans. On ignore à cette heure la cause du décès. Orfèvrés avec brio par Chic, tant de hits funky lui survivront à jamais de l’emblématique « We Are Family » au moins connu et irrésistible « Reach Your Peak » en passant par « All American Girls ». So long sweet Sister Joni …

 

Joni SledgeLa  légende sous la photo m’a fait froid dans le dos : Nile Rodgers et ce cool Bernard Edwards à la console en train de mixer entourés des quatre Sister Sledge : « The recording session that changed our lives #WeAreFamily  #RIP JoniSledge #RIPBernardEdwards miss you for the reste of my days @nile rodgers ( La session d’enregistrement qui a changé nos vies à jamais…) je reconnais au passage le mythique Power Station Studio où j’ai rencontré Bernard et Nile en 1982. So sad. Quatre ans auparavant, dans ce même studio Chic produisait le 3éme album  de ces quatre sisters de Philadelphie, issues d’une famille d’artistes ( mère comédienne, père chanteur star de Broadway et une grand-mère cantatrice d’opéra). Et c’est un carton planétaire puissance N. Normal, tous les ingrédients du succès sont réunis : la guitare fusion de Nile qui pulse entre rock et funk, le vrombissant pouvoir de la basse de Bernard, alliés à la production aux doigts d’or des deux comparses des voix à l’unisson de Kathy, Debbie, Kim et Joni…imparable. L’album est une bombe de groove aux hits explosifs « Lost in Music », «  He’s the Greatest Dancer », « Thinking of You » et surtout « We Are Family » qui téléporte les valeurs familiales des quatre girls sur tous les dance-floors de la planète. Premier carton historique de la Chic Organization.

We are family

Sister Sledge

Bernard et Nile s’étaient déjà essayés l’année précédente appliquant exactement la même recette à Norma Jean et à son « Saturday » pourtant taillés pour les pistes de danse, mais en vain hélas. En 79 « We Are Family » va effectivement tout changer, ouvrant la voie aux premiers tubes de Chic tels « le Freak » et l’immense « Good Times ». Deux autres albums, produits et usinés par Chic, sortiront en 80 et 81, permettant aux Sisters de renouer avec le succès. Mais hélas en 85, Sister Sledge se désintègre. Kathy   se lance dans une carrière solo, les trois autres Sisters continuent. Mais la magie n’opère plus. Durant les 90’s, les sœurs se retrouvent pour un dernier album « African Eyes » et c’est justement Jodi qui l’avait produit.  Elle a été retrouvée sans vie chez elle en Arizona. Joni ne souffrait d’aucune affection connue. Aujourd’hui, la « famille » est en deuil et nous aussi forcément, car …we are family…au revoir Joni !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *