SIREN

Partager

 

Ryn 

Certes, on pourrait remonter à la petite sirène d’Andersen, mais c’est plutôt du côté du film « Splash » de Ron Howard en 86 qu’il faut regarder pour trouver une source d’inspiration à la série SIREN. « Splash » …et aussi un peu Stephen King, car le Bristol Cove de la série est un peu Castle Rock du « Maitre de l’horreur »…sans oublier également la référence antique aux sirènes de l’ « Odyssée » d’Homère qui subjuguent les marins d’Ulysse. Avec toutes ces bonnes fées qui se penchent sur son berceau, SIREN a tout ce qu’il faut pour nous faire…succomber à son chant 😉

 SIRENDétroit de Béring, à bord du North Star, un navire de pèche dans la tempête, en remontant leur chalut un truc s’agite et s’échappe à fond de cale. À ce moment-là, un des pécheurs, Chris, est blessé à l’abdomen. Un chant étrange se met alors à résonner sur le navire. Le capitaine appelle les secours pour faire évacuer son blessé…mais, très vite et à la place, un commando d’élite est hélitreuillé sur le pont. Il embarque le blessé et la « créature ». Générique. Pour le moment on est plutôt quelque part entre X Files et Stephen King. D’ailleurs, à l’instar des romans de King, l’action de SIREN se déroule principalement dans la ville imaginaire de Bristol Cove, Washington. Située au nord de l’État, dans la mer de Bering, on y célèbre….la 30 éme édition du festival de la sirène et à cette occasion on y propose jeux de plage, groupes de rock live, fruits de mer, photo et autres attractions…tout un programme. Comme au carnaval, les mecs sont travestis en Neptune, les filles en sirènes. On célèbre à cette occasion la rencontre légendaire d’un fameux capitaine et d’une sirène. Le capitaine a fondé la ville et c’est en son souvenir que Bristol Cove devient la capitale mondiale des sirènes. Entre temps, dans une base secrète toute proche, la créature capturée, qui était en fait une sirène se morfond dans son aquarium et n’a plus guère envie de chanter. Et le marin blessé est inconscient et sous bonne garde. Sur la plage de Bristol Cove, Ben Pownall (Alex Roe), biologiste spécialisé dans les océans discute avec son pote Xander, qui était à bord du North Star, et qui a vu à la fois la sirène et le commando qui a embarqué son compagnon dont ils sont sans nouvelles. C’est bien la preuve qu’on essaye de dissimuler quelque chose. Ben reste sceptique. « Peut-être y a-t-il sous l’eau quelque chose que nous n’avons jamais vu auparavant » lui dit-il. Et, à ce moment-là, un gamin qui nage sur son Morey boogie est terrifié par un requin qui remonte à la surface…en fait le squale est mort coupé en deux. Ben récupère le cadavre pour l’étudier. Premier diagnostic : « ce n’est pas un orque qui a pu faire ça. ».  « Alors quoi ? » lui demande sa petite amie et collègue biologiste Maddie, qui est aussi la fille du Sheriff local. Plus tard, rentrant chez lui au volant de son pick up truck, il manque de percuter une ravissante jeune femme…nue comme un ver. Il sort de son véhicule et lui demande : « Ça va ? Tout va bien ? Vous avez besoin d’aide ? ». Pour toute réponse, elle s’évanouit à ses pieds.

Elle perpétue depuis des années la légende des sirènes

Siren

Il la couvre de sa doudoune fine et la ramène chez lui. Et elle se réveille en état de choc. Il l’a rhabillé. Il lui parle. Elle reste mutique…mais se met à chanter …vous avez deviné, c’est une sirène (sans la queue) et son nom est Ryn. Ravissante, elle ressemble un peu à Björk quand elle était jeune. Lorsqu’on frappe à la porte de Ben, elle s’échappe immédiatement par la fenètre. Elle se réveille le lendemain matin dans une épave de barque, observe incrédule ses doigts de pieds et miam, la belle se croque un rat qu’elle vient d’attraper  en guise de petit dej. Glop ! Puis Ryn déambule en ville quelque peu hébétée. Elle se dirige vers le port, où justement elle tombe en arrêt devant le North Star…le fameux bateau de Xander. Elle observe le filet sur le pont, ferme les yeux et revoit en flash-back la terrible scène sous-marine lorsque sa sœur Donna s’est retrouvée prise dans les filets du bateau sous ses yeux. À table, le Sheriff avoue à Maddie qu’il a contacté toutes les bases militaires du coin et qu’il ne parvient pas à localiser le marin pêcheur blessé qui avait été hélitreuillé. Et pendant ce temps, Ryn continue de déambuler. Elle retrouve Ben par hasard au centre océanographique où il bosse… et plonge tout à coup, se transformant à nouveau en sirène, avec la queue qui pousse…et des grandes dents aussi…capable de couper en feux un requin ! 😉  En quête de réponses, Ben va voir Helen Hawkins ( Rena Owen) qui tient une boutique en ville. Elle perpétue depuis des années la légende des sirènes. « Ton histoire familiale est bien plus sanglante que tu ne le crois. », lui dit-elle, « Ton ancêtre a perdu la tête. Il a massacré de sang-froid ces magnifiques créatures. Voilà ce qu’est vraiment ton héritage. ». Car Ben est le descendant direct du fameux capitaine qui a fondé Bristol Cove. Ryn remontera-t-elle à la surface, perdant à nouveau sa queue et ses quenottes acérées ? Ben saura-t-il lui faire oublier son lourd passif familial ? On peut le parier d’autant que Ryn tient à tout prix à libérer sa sœur sirène captive tandis que Ben voudra sans doute récupérer le marin disparu du North Star…tout ce qu’on espère, c’est juste que cette histoire ne finisse pas…en queue de poisson.

 

Diffusée depuis le 29 mars 2018 sur la chaine Freeform

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.