GAME OF SILENCE

Partager

Game of Silence

Dans une petite ville paisible made in USA, cinq amis se retrouvent quinze ans plus tard liés par un même secret issu de leur passé et décidément bien lourd à porter. Filmé à Houston au Texas et diffusée sur NBC, toute l’originalité de ce GAME OF SILENCE, c’est qu’il est en fait issu d’une série…Turque !

Game of SilenceNé du croisement de Game of Thrones et de la chanson « The Sound of Silence » de Simon and Garfunkel…non je rigole ! GAME OF SILENCE n’a absolument rien avoir avec le blockbuster médiéval. Par contre, cette nouvelle série prouve qu’Hollywood est désormais prêt à aller de plus en plus loin pour adapter au marché occidental ce qui marche ailleurs. On connaissait HOMELAND, dérivée de la série israélienne HATUFIM ( Prisonners of War) et les deux feuilletons partageaient le même showrunner, le brillant Gideon Raff qui signe également TYRANT (https://gonzomusic.fr/tyrant.html ) et DIG (https://gonzomusic.fr/le-createur-de-homeland-sort-dig-sa-troisieme-serie-et-va-tourner-un-film-sur-la-sortie-dethiopie-des-falashas.html ), cette fois GAME OF SILENCE est le fac-similé made in USA de la série turque « Suskunlar » de Pinar Bulut, l’histoire (vraie) de trois enfants (Ali, Meti et Levent) condamnés injustement à la maison de redressement pour avoir volé un baklava, un simple dessert et dont les vies sont brisées par ce qu’ils y ont vécu dans la ville de Gaziantep. Version US, cela devient GAME OF SILENCE : dans la petite ville de Brenan, au Texas, cinq jeunes gens d’une douzaine d’années, quatre garçons Jackson, Gil, Shawn et Gary « Boots » et une fille Jessie vont, non pas voler un gâteau, mais emprunter la voiture de la mère alcoolique de Jessie et causer un accident qui blesse gravement une femme. Les garçons sont condamnés à une peine dans un centre fermé pour mineurs, baptisé Quitman, où ils vont subir les pires sévices sous l’oeil pervers du directeur, le « warden »Ray Carroll.

Thriller aux personnages attachantsTurkish version Suskunlar

 

« Nos vies ne seront plus jamais les mêmes », exprime Jackson en voix off. Quinze ans plus tard, les cinq amis se retrouvent unis par le même secret, mais aussi par le même désir de vengeance. Jackson est devenu un brillant avocat, basé à Houston à 100 bornes de sa ville natale, mais un événement va le ramener à Brenan. Boots, le seul des quatre gars à être demeuré en ville est chauffeur livreur. Et un beau jour il se retrouve face à un de se tortionnaires d’enfance, Darryl. Alors c’est plus fort que lui, il ne peut s’empêcher de l’agresser avec un club de golf. Boots est arrêté et bien entendu Gil et Shawn vont alors trouver Jackson pour qu’il défende leur pote.  De plus leur vieil ennemi le « warden » se présente aux élections pour entrer au Congrès. Décidément, le passé nécessite d’être soldé ! Comme pour HOMELAND, le showrunner turc, Timur Savci, est aux commandes de l’équipe américaine. Diffusée sur NBC et produite par sa maison-mère Universal, GAME OF SILENCE  semble tenir ses promesses d’un thriller aux personnages attachants. Pour le moment, la série compte sept épisodes dont le dernier doit être diffusé le 19 mai prochain.

 

Diffusé sur NBC depuis le 12 avril 2016

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *