Roky Erickson est monté au 13ème ciel

roky ericksonChanteur légendaire des 13th Floor Elevator, Roky Erickson s’est éteint hier dans sa ville natale d’Austin au Texas, il était âgé de 71 ans. Son tube inoxydable « You’re Gonna Miss Me » de 1966 est une des plus belles fleurs d’un jardin psychédélique que nous révérons tous. Eh oui, à l’instar de ton hit emblématique, Roky tu vas effectivement nous manquer…

Roky EricksonSelon le mag Variety, Roky Erickson, le pionnier du rock psychédélique et leader des mythiques 13th Floor Elevators, est décédé hier soir dans sa ville natale d’Austin. Il avait 71 ans. « Roky vivait dans tellement de mondes que vous n’arriviez pas à le suivre « , a déclaré le producteur Bill Bentley à Variety. « Il vivait tellement, et pas toujours sur cette planète. » Bentley avait réalisé l’album-hommage au texan en 1990 où l’on retrouvait, entre autres R.E.M, ZZ Top et le fameux Doug Sahm

Roky Erickson a co-fondé les Elevators en 1965 et a sorti quatre albums avec le groupe, à commencer par « The Psychedelic Sounds of the 13th Floor Elevators », souvent cité comme le tout premier album ouvertement « psychédélique ». Les hurlements caractéristiques d’Erickson, l’expérimentation de la distorsion et de la réverbe, et l’usage immodéré du LSD, comme des autres drogues psychédéliques ont durablement marqué des décennies durant l’univers rock. Et à ce titre, le single inaugural du groupe, le pur joyau psyché « You’re Gonna Gonna Miss Me » restera à jamais son titre le plus populaire.You re Gonna Miss Me

Erickson avait su inventer un rock tumultueux et cauchemardesque. Ses chansons originales étaient bien souvent inspirées de ses films d’horreur préférés). Son hurlement intense et perçant était le point culminant, le paroxysme du sublime 45 tours « You’re Gonna Miss Me » de 1966 des Elevators  prototype de ce qui deviendrait le garage rock.  Le titre figure d’ailleurs en bonne place sur le génial double album compilation « Nuggets » compilé par le MC5 Lenny Kaye, en 1972. Hélas après une joyeuse bordée de 4 LP, les 13th Floor Elevator se séparent en grande partie à cause de la toxicomanie intensive d’Erickson et à la montée en puissance de sa maladie mentale, le chanteur s’est lancé dans une longue carrière solo hélas trop souvent interrompue par des périodes d’internement en hôpitaux psychiatriques évoqués dans le documentaire You’re Gonna Miss Me de 2007 qui lui était consacré. À la fin de sa vie Erickson, fort heureusement, est parvenu à mieux contrôler sa schizophrénie et par conséquent, il a pu régulièrement se produire sur scène, en solo tout au long de de la dernière décennie, comme s’il cherchait ainsi rattraper le temps perdu. Erickson a même reformé ses 13 Floor Elevators pour le Festival Levitation d’Austin de 2015. Son ultime album solo « True Love Cast Out All Evil » est paru en 2010. Son frère Sumnel et son fils Jegar lui survivent et nous leur transmettons nos plus sincères condoléances pour la perte de cet authentique héros du rock US.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.