Qui veut acquérir le chemin de fer, le corbillard et le matos de Neil Young ?

Partager

 

 neil-young

Bon, il ne s’agit pas de TOUT le circuit (étendu) que possède Neil Young dans son ranch, mais UNE PARTIE de sa collec’ de trains électriques, ce qui n’est déjà pas si mal. En outre, le Loner va également disperser quelques-unes des (nombreuses) automobiles américaines qu’il possède et du matos. La vente assurée par l’éternel Julien’s de LA se tiendra le 9 décembre. Be there or be straight 😉

 

neil-youngCela fait plus de vingt ans que Neil Young se passionne pour les trains électriques. Une passion née du handicap d’un de ses fils atteint de paralysée cérébrale et de son désir de communiquer avec lui. On se souvient tous par exemple de l’album « Trans » de 82 où les fans avaient été choqués d’entendre des synthés sur un de ses albums. Mais l’homme au « heart of gold » avait expliqué les raisons de son choix artistique, dicté par son désir de toucher son fils, Ben qui réagissait à ces sons électroniques, comme sur « Transformer Man » qui lui était justement dédié. Les trains électriques c’est un peu la même histoire avec Ben…sauf que Neil Young semble y avoir véritablement pris gout, au point d’entasser une impressionnante collection de matériel ferroviaire en modèle réduit. En tout 230 objets seront vendus. Neil expliquant que : « Collectionner tous ces objets m’a apporté une joie intense. Ils ont représenté pour moi une source d’inspiration, de bonheur et de créativité tout au long de ma vie. ». C’est le moins que l’on puisse dire, puisque chez les Young les voies de chemin de fer électrique courent dans toute la maison permettant à des trains de circuler à travers toutes les pièces. « Il est temps désormais de partager ma passion, avec d’autres personnes de par le monde, qui aimeront ces objets autant que moi j’ai pu les aimer. » a poursuivi le chanteur. Les plus rares de ces pièces seront mises à prix à plus de 10.000$ et, bien entendu, la majeure partie des sommes récoltées sera versée à la Bridge School en Californie, que Neil et son ex femme Pegi soutiennent activement depuis la naissance de leur fils.

Les fans véritables vont devoir casser leur tirelire !neil-young

En effet, chaque année, le Loner organise le Bridge School Festival, pour venir en aide aux enfants souffrant de graves déficiences de la parole et de leurs facultés physiques. Coté caisse, Young va aussi vendre un corbillard Buick Roadmaster de 1948, identique à celui qu’il utilisait à ses débuts pour tourner avec son groupe the Squires, évoquée d’ailleurs dans sa chanson « Long May You Run », une Buick Roadmaster Skylark Anniversary Edtion cabriolet de 53, spécialement customisée pour Neil Young, estimée à 130.000$ ainsi qu’une Chrysler 28 Windsor Highlander de 1941,qui alors était le véhicule le plus luxueux de la marque. Enfin, de nombreux équipements de studio utilisés par le héros du rock tout au long de sa carrière se retrouveront sous le marteau du commissaire priseur. 2 magnétos Studers A 800 mark III surnommés the Twins, quatre amplis Marshall, différentes guitares Gibson, Martin, Gretsch…sans oublier quelques costumes de scène portés par Neil Young… cette fois, les fans véritables vont devoir casser leur tirelire !

Tous ces objets seront exhibés à la convoitise du public dès le 4 décembre au 805 N La Cienega Boulevard, Los Angeles…et sur le site web de Julien’s auctions.

 

http://www.juliensauctions.com/auctions/2017/neil-young/index.html

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *