POP SMOKE ASSASSINÉ PAR UN TUEUR DE 15 ANS

Pop SmokeUn peu plus d’un an après le meurtre de Pop Smoke dans une villa de location d’Hollywood, on apprend que c’est un mineur de 15 ans qui a mortellement tiré sur le rapper pour un butin minable de $ 2000. Le jeune tueur a avoué son crime à un compagnon de cellule du centre de détention où il est enfermé. S’il est reconnu coupable, il risque la peine capitale sans excuse de minorité.

Pop Smoke« Pop Smoke a été abattu par un tireur de 15 ans qui s’est attaqué au rappeur qui séjournait à Los Angeles l’année dernière avec l’aide de tout un groupe d’adolescents, déterminés à lui voler sa Rolex sertie de diamants », a déclaré un officier de police vendredi dernier. « Les assaillants qui ont forcé l’entrée de la location Airbnb du rappeur de 20 ans originaire de New York, dans les collines d’Hollywood, en voulait également à son imposante chaîne en or, mais n’ont réussi qu’à dérober la montre de luxe, qui a ensuite revendue pour la somme minable de 2 000 dollars », a poursuivi l’enquêteur. L’adolescent qui a appuyé sur la gâchette est le plus jeune des quatre accusés qui doivent maintenant répondre de meurtre et de vol dans cette affaire. Il aurait admis sa culpabilité dans le meurtre lors d’un entretien enregistré avec un compagnon de cellule lorsqu’il était bouclé dans un centre de détention pour mineurs en mai dernier.

« Il a admis avoir tiré trois fois sur la victime avec un Baretta 9 (mm.) », a déclaré vendredi Carlos Camacho, un inspecteur de la police de Los Angeles, lors de l’audience préliminaire d’un autre suspect, Corey Walker, 20 ans, le seul adulte inculpé dans cette affaire. Le tireur présumé, âgé de 15 ans, « a avoué avoir exigé les bijoux » et a ensuite eu « une confrontation » avec Pop Smoke lors de l’invasion de domicile à 4 heures du matin le 19 février 2020, a révélé le détective. « Ils se sont battus, et il lui a tiré dessus trois fois », a déclaré Camacho, citant l’interview enregistrée en prison. « Il a admis qu’il lui avait tiré dans le dos ».

Pop Smoke aurait également reçu des coups de pied au sol après avoir été abattu. Walker, 20 ans, a plaidé non coupable. Il aurait aussi révélé que sa bande portait des masques de ski, des gants et détenait un scanner de police pour pouvoir échapper aux forces de l’ordre. « Il a raconté que lorsqu’ils ont pénétrés dans la villa, ils l’ont trouvé (Pop Smoke nu sous la douche », a témoigné Camacho. Au cours de la conversation enregistrée, Walker aurait déclaré que les assaillants ont exigé les bijoux de Pop Smoke, qu’il portait encore, et ont même dit « Merci » lorsqu’il semblait s’exécuter, a déclaré Camacho.

Mais le rappeur, né Bashar Barakah Jackson, aurait alors décidé de se défendre et s’est « précipité » sur les intrus, qui l’ont « frappé avec leur arme » avant que le suspect de 15 ans ne lui tire une balle dans la poitrine, a déclaré Camacho, citant le récit de Walker. Après que l’adjointe du procureur Hilary Williams ait appelé son dernier témoin pour l’audience préliminaire vendredi après-midi, l’avocat de la défense de Walker, Christopher Darden, a présenté une motion pour que l’accusation de meurtre de Walker soit rejetée. Il assure que Walker n’était que le chauffeur cette nuit-là, qu’il n’est jamais entré dans la maison et qu’il avait même demandé à ses jeunes complices de ne surtout tirer sur personne. « Il n’est clairement pas un complice de meurtre avec préméditation », a défendu  Darden. « Tout au plus, c’est un donneur d’ordre dans un cambriolage… C’est un chauffeur. Il est resté à l’extérieur. »

L’adjointe du procureur a répliqué affirmant que Walker avait repéré la maison des heures plus tôt et savait que ses coaccusés prévoyaient de braquer le rapper sous la menace d’une arme pour obtenir les bijoux que Pop Smoke exhibait fièrement sur son compte Instagram ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=pop+smoke ). Pop SmokeLe juge H. Clay Jacke II a rejeté la demande de Darden de réduire les charges et a jugé qu’il y avait « une cause suffisante » pour renvoyer Walker au procès. Walker doit revenir au tribunal le 3 juin pour une nouvelle comparution. Le détective Christian Carrasco a témoigné jeudi qu’une femme qui se trouvait avec Pop Smoke dans la chambre du deuxième étage de la location s’est souvenue avoir vu un groupe d’hommes traverser les rideaux en trombe depuis un balcon accessible par un escalier de la cour arrière. L’un des hommes aurait pressé une arme à feu semi-automatique noire sur son front et lui aurait crié : « Ferme ta gueule. Tu veux mourir ? »

« Elle a entendu une lutte venant de la douche puis Pop Smoke s’est mis à crier avant de courir hors de la salle de bains, là elle a perçu un bruit sec et il s’est écroulé au sol », a déclaré le détective. « C’est à ce moment que deux autres personnes ont commencé à lui donner des coups de pied », a déclaré M. Carrasco, citant le témoignage de la femme.

En apprenant que son fils avait reçu des coups de pied, la mère de M. Jackson, Audrey Jackson, était visiblement bouleversée. De même, vendredi, le père de Jackson, Greg Jackson, a laissé échapper un long soupir audible lorsqu’il a entendu que le meurtre était lié à un butin de 2 000 dollars. Pop Smoke« Je ne savais rien de tout cela. C’est tout nouveau. Je savais juste que mon garçon était parti », a déclaré Audrey Jackson au Daily News après la fin de l’audience vendredi. « Maintenant, j’ai vraiment l’impression qu’il ne reviendra pas », a-t-elle ajouté, les larmes aux yeux.  » Et l’ironie de cette histoire, c’est que ces mêmes gamins criminels sont ceux pour lesquels il disait faire sa musique », a-t-elle partagé. « Il doit y avoir des conséquences, des conséquences suffisantes », a-t-elle ajouté. « Mais en tant que nation, nous avons du travail à faire. Nos enfants s’entretuent. Cela n’a absolument aucun sens pour moi. »

Pop Smoke était une jeune star du rap de 20 ans en pleine ascension morte quelques semaines seulement après avoir terminé son premier et explosif album studio. Selon les représentants des forces de l’ordre qui ont témoigné, les quatre accusés appartenaient au même gang et ont appris où se trouvait Pop Smoke grâce à son compte Instagram. Ils ont pu noter l’adresse de l’Airbnb du rappeur sur l’étiquette d’un sac cadeau et aussi réaliser qu’il avait exhibait une liasse d’argent liquide sur une autre photo. L’argent liquide a ensuite été retrouvé encore à l’intérieur d’un tiroir dans la maison de location, selon un dernier témoignage vendredi. Quel immense gâchis, quelle tristesse !

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.