Neil Young furax again contre Donald Trump

trump rushmoreNeil Young dénonce à nouveau le pillage abusif de ses œuvres par Trump. Cette fois c’est « Rockin in the Free World », « Cowgirl in the Sand » et « Like a Hurricane » qui ont été diffusées avant l’ouverture du discours de Donald Trump au mont Rushmore ce week-end du 4 juillet. Si Young était furax, ce n’était pas la première fois qu’il fustigeait le 45éme POTUS.

trump rushmore« Ce N’EST PAS OK pour moi » a publié Neil Young sur son compte officiel Archives après que Trump ait utilisé non pas une, mais trois de ses chansons avant un meeting… pardon un discours officiel, même si on a parfois du mal à faire la distinction entre les deux. Cette fois l’agent orange s’est octroyé le droit de diffuser « Rockin in the Free World », « Cowgirl in the Sand » et « Like a Hurricane » en préambule à son speech au mont Rushmore, ce week-end  si particulier du 4 juillet Covid-19 et Neil Young a encore du montrer les dents. Il a également déclaré qu’il se rangeait aux côtés des indiens Sioux Lakota, qui ont toujours considéré que les visages sculptés du Mt Rushmore se trouvaient dans une zone considérée par eux comme une terre sacrée. Ce n’est pas la première fois que Donald Trump pille l’œuvre de notre loner sans son accord (Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/neil-young-refuse-de-trumper-son-public.html ). Young est loin, très loin même d’être le dernier musicien en date à dénoncer l’utilisation de la musique par la campagne Trump. En mai, le Village People’s Victor Willis a dénoncé l’utilisation de « Macho Man » et de « Y.M.C.A », et la succession de Tom Petty a attaqué la même campagne pour avoir utilisé « I Won’t Back Down » lors d’un rassemblement désormais célèbre à Tulsa le 20 juin dernier ( Voir sur Gonzousic  https://gonzomusic.fr/en-meeting-a-tulsa-trump-viole-la-memoire-de-tom-petty.html ). La semaine dernière, les Rolling Stones ont à leur tour menacé de poursuivre la campagne Trump pour avoir continué à passer « You Can’t Always What You Want » ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/les-rolling-stones-menacent-trump-de-poursuites-judiciaires.html), mais le milliardaire semble s’en taper comme de l’an quarante, jusqu’au jour où…

 

Voir les tweets de Neil Young ci-dessous.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.