En meeting à Tulsa Trump viole la mémoire de Tom Petty

Tom PettyHier durant son meeting électoral à Tulsa, Oklahoma Donald Trump a encore une fois trahi, violé et dépouillé sans autorisation l’œuvre d’un artiste en détourant à ses propres fins mesquines le message d’une chanson. Cette fois il s’agit du regretté Tom Petty et la chanson, c’est « I Won’t Back Down », l’un de ses titres les plus emblématiques. Les  héritières du héros de Gainesville, Floride n’ont pas trainé à condamner le milliardaire et à envoyer les huissiers.

Tom PettyEn 1989, elle était le joyau incontestable de son LP  « Full Moon Fever » : trente ans plus tard,  « I Won’t Back Down » reste une des compositions les plus cruciales de Tom Petty disparu trop tôt voici trois ans :

« Eh bien, je ne reculerai pas

Non, je ne reculerai pas

Vous pouvez me faire attendre aux portes de l’enfer

Mais je ne reculerai pas

Non, je reste sur mes positions

Ne me laisserai pas retourner

Et j’empêcherai ce monde de m’entraîner vers le bas

Je vais tenir bon

Et je ne reculerai pas »    Tom Petty « I Won’t Back Down »

Pas plus tard qu’hier, Donald Trump a violé la mémoire de Tom Petty, trahissant l’esprit de sa chanson, en osant se l’accaparer pour ouvrir son meeting électoral à Tulsa. Certes   ce n’est pas la première fois que Trump détourne le message des rockers pour se l’approprier sans foi ni loi. On se souvient  qu’il s’était déjà livré à ce style de turpitude intellectuelle avec Neil Young ou le Boss ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/trump-insulte-queen-bee-jay-z-et-le-boss-apres-avoir-vole-prince.html ) et cette fois, à nouveau Trump est tombé sur un os : puisque les trois héritières de Tom Petty, sa dernière épouse et ses deux filles Adria, Annakim, Dana et Jane Petty ont immédiatement réagi publiant ce long post incendiaire sur Twitter :

Tom Petty« La chanson de Tom Petty « I Won’t Back Down » a été utilisée aujourd’hui durant le meeting de campagne de Donald Trump à Tulsa, Oklahoma. Trump n’était nullement autorisé à utiliser cette chanson pour faire avancer sa campagne qui trahit bien trop d’Américains et de bon sens. Le regretté Tom Petty et sa famille s’opposent fermement au racisme et la discrimination de toute sorte. Tom Petty n’aurait jamais voulu qu’une de ses chansons soit utilisée pour une campagne de haine. Il aimait rassembler les gens. Tom a écrit cette chanson pour l’opprimé, pour l’homme du peuple et pour TOUS. Nous voulons qu’il soit clair que nous croyons que chacun est libre de voter comme il le souhaite, de penser comme il le souhaite, mais la famille de Tom ne tolèrera pas un tel détournement. Nous croyons en l’Amérique et nous croyons en la démocratie. Mais Donald Trump ne représente pas les nobles idéaux de l’un et de l’autre. Nous détestons que les fans marginalisés par cette administration puissent penser que nous soyons complices de cet usage illégal. En même temps, nous avons émis par huissier une mise en demeure et une demande d’astreintes à l’encontre le comité de campagne Trump.

 Signé: Adria, Annakim, Dana et Jane Petty »

Post Scriptum: d’UN meeting DEUX procès, le même Trump a également spolié et insulté les Rolling Stones en utilisant sans leur accord leur mythique « You Can’t Always Get What you Want » à la fin de son meeting, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle action en justice contre lui !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.