Mort du mensch qui a inventé Tower Records

Partager

 

 

Russ Solomon 

Il s‘est éteint, chez lui, un verre de whisky à la main, en regardant la cérémonie des Oscars , victime d’une crise cardiaque. Russ Solomon avait 92 ans, il a toujours vécu comme un véritable mensch et n’aurait rien changé à sa vie, si on lui en avait offert le choix. Fondateur du mythique Tower records, il aura inspiré et fait rêver des générations de musiciens et de music-lovers. RIP Russ Solomon !

 

 

Russ SolomonUn documentaire lui avait été consacré pour l’extraordinaire aventure Tower records, partie d’une petite boutique de disquaire de Sacramento pour devenir sans doute la plus grande et en tout cas la plus mythique, chaine de disquaires de la planète (voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/all-things-must-pass-the-rise-and-fall-of-tower-records.html ). Bien sur, les histoires d’amour finissent mal et, au tournant des années 2000 crise du disque + Amazon+ IPod se seront ligués pour tuer le puissant empire Tower records fondé par Russ Solomon. Il faut, à ce titre, se délecter de l’incroyable documentaire de 2015 «All Things Must Pass » qui retrace toute la glorieuse épopée de Tower et de son fondateur. C’est son fils Michael, qui a également participé à l’épopée Tower, qui le raconte : face à sa télé, en regardant la cérémonie des Oscars, son père commentait encore le choix d’une robe d’une actrice et avait demandé à sa femme Patti de lui resservir un verre de scotch. Lorsqu’elle est revenue, Ross était décédé. Belle mort, sans souffrance, pour une vie hors du commun. Au sommet de sa gloire, Tower générait 1 milliard de chiffre d’affaires à l’année, avec des boutiques à Londres, Tokyo, Bogota, New York etc… Pour son fils, il était comme le joueur de flute de Hamelin, quelqu’un que les autres ne pouvaient s’empêcher de suivre et adorer. Ross Solomon est décédé dimanche soir et selon la tradition juive il a été enterré lundi à Sacramento dans l’intimité familiale. So long great mensch !

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.