Meat Loaf serait bien mort du COVID

Meat LoafOn apprend que Meat Loaf, qui s’est éteint à seulement 74 ans voici moins d’une semaine avait attrapé le COVID-19. Et si aucune cause officielle de décès n’avait alors été confirmée, TMZ  assure que le chanteur – dont le vrai nom était Marvin Lee Aday – aurait succombé après être tombé « gravement malade » du COVID ces dernières semaines. Bref, le gars s’est Bogdanovisé tout seul… en choisissant d’être anti-vax !

Meat LoafOn découvre aujourd’hui que Meat Loaf se serait Bogdanovisé de son propre chef, refusant masques, vaccins et autres gestes barrières. Mais quelle folie !

En fait, Pearl Aday, la fille de Meat Loaf, avait publié sur son compte Instagram que plusieurs de ses amis et de sa famille avaient récemment été testés positifs. « Nous ne sommes pas malades, mais nous avons trop d’amis et de membres de la famille testés positifs en ce moment, positifs mais qui vont bien », a-t-elle écrit. « Remercions leur respect pour la science qu’ils soient tous vaccinés, sinon leur état serait bien pire ». Si le statut vaccinal du chanteur n’est officiellement pas connu,  on se doute hélas qu’il devait avoir refusé toute injection. En effet, TMZ a rapporté qu’il s’était récemment prononcé contre l’obligation de vaccination en Australie. Et en mai dernier, le chanteur de « Bat Out Of Hell » avait re-posté le clip de la chanson anti-confinement d’Eric Clapton, « Stand and Deliver », et, dans ce qui semble être l’une de ses dernières interviews, Meat Loaf semblait être vent debout contre les mesures de lutte contre la pandémie.

S’adressant au Pittsburgh Post-Gazette en août dernier, il  déclarait : « Je fais des câlins aux gens en plein COVID », et a dit : « Je comprenais le fait de mettre nos  vies en stand-by pendant un moment, mais ils ne peuvent pas continuer à nous empêcher de vivre à cause de la politique. Et en ce moment, tout est à l’arrêt à cause de la politique ». Meat LoafLe chanteur s’était ensuite plaint d’avoir été invité à porter un masque dans un avion, déclarant qu’il ne pensait pas que les masques en papier étaient aussi efficaces que les FSP2 pour empêcher la propagation du coronavirus. « Nous avons dû monter dans l’avion avec leurs masques en papier, puis au retour, on nous a intimé un ordre nazi : « Mettez votre masque maintenant ! ». Ils sont fous de pouvoir maintenant », a-t-il déclaré au même journal. Puis il a ajouté «Oh, mon Dieu. Nous sommes contrôlés par tout le monde. Mais pas moi. Si je meurs, je meurs, mais je refuse être contrôlé. »

Du coup, le gars a passé l’arme à gauche juste pour avoir refusé sa piqure. Puisse sa famille réaliser l’ampleur du désastre et témoigner pour que d’autres ne subissent pas la fin stupide de Meat Loaf.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.