Les Eagles of Death Metal rompent enfin le silence

Partager

 

EODM

« Vive la musique, vive la liberté, vive la France and vive EODM », c’est par ces mots dans notre langue que le groupe californien Eagle of Death Metal rompt enfin le silence et conclue son communiqué qu’on attendait depuis ce week-end.

EODMTandis que le groupe a pu rentrer sain et sauf à la maison, nous sommes toujours sous le choc et nous tentons encore d’encaisser tout ce qui s’est passé en France. Toutes nos pensées et nos cœurs vont d’abord à notre frangin Nick Alexander, aux camarades de notre label Thomas Ayad, Marie Mosser et Manu Perez, ainsi qu’à tous les amis, tous les fans à qui on a arraché la vie à Paris, ainsi qu’à tous leurs amis, leurs familles et leurs proches. Nous nous joignons au deuil pour ces victimes, avec les fans, les familles, les Parisiens et tous ceux qui ont été touchés par ce terrorisme, car nous sommes fiers de faire front ensemble, aux côtés de ce que nous considérons désormais comme notre nouvelle famille désormais tous unis par un désir commun d’amour et de compassion. Nous tenons à remercier la police française, le FBI, les diplomates américains et français et surtout tout spécialement tous ceux qui se trouvaient comme nous à ce « ground zero » français et qui ont tout tenté pour aider les autres à survivre durant cet inimaginable supplice, prouvant à nouveau que l’amour peut triompher du mal. Tous les concerts d’EODM sont suspendus pour le moment. Vive la musique, vive la liberté, vive la France and vive EODM.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *