Les Diam’s ne sont pas éternels

Partager

 

Mélanie G

Diamonds are forever…enfin pas toujours, la preuve la rappeuse Diam’s revient…mais avec un nouveau livre où forcément elle se…livre intitulé « Mélanie Française et musulmane ».

 

Mélane Française et musulmaneLe dernier Diam’s vient tout juste de sortir aujourd’hui, mais vous n’êtes pas prêts de l’écouter. Et pour cause….essayez de poser l’oreille sur un bouquin, vous n’entendrez même pas la mer. Dans « Mélanie Française et musulmane » Mélanie- le prénom de Diam’s- enterre définitivement la chanteuse en elle. Déjà dans son précédent ouvrage « Autobiographie » elle expliquait le quid de sa conversion à l’islam et de sa sortie du domaine musicale. C’est vrai que nous avions tous été secoués par ces photos volées à la sortie d’une mosquée où l’on apercevait celle qui était encore chanteuse porter non pas le hijab, le petit foulard discret, mais carrément le double voile de choc. En 2012 elle passait déjà dans l’émission « Sept à Huit » pour expliquer sa conversion et son retrait du showbiz. Trois ans plus tard c’est rebelote …même émission, même chaine, même but mais un nouveau livre où …elle se raconte expliquant sa conversion et son retrait du showbiz. Bis repetita non placent, alors elle s’exprime aussi sur l’attentat de Charlie Hebdo qu’elle condamne, la montée de l’islamophobie- et pas de l’islamisme ?- et sur son divorce suivi de la naissance de son deuxième enfant. Le divorce n’est pas anodin, c’est une manière pour Mélanie de faire passer son message : une femme musulmane voilée peut être indépendante…en France. Car dans de très nombreux pays ce n’est pas le même trip Pakistan, Arabie Saoudite, Koweit, Brunei et autres sont à des années lumières de l’égalité entre les sexes. Diam’s explique également que le rap est trop vulgaire et pour cette raison donc incompatible avec sa foi. Elle explique également qu’elle ne supporte plus de se revoir dans ses anciens clips…bon si je me souviens bien, les clips de Diam’s étaient pourtant loin d’être délurés comme ceux de Beyoncé ou de Riri. Il est vrai par contre que vers la fin, juste avant qu’elle ne cesse le rap, elle ne faisait déjà plus la bise aux garçons et qu’elle chantait une casquette vissée sur la tête. C’est bien entendu une époque révolue. Pourtant, sachant que Cat Stevens s’est métamorphosé en Yusuf Islam tout en continuant de chanter des chansons « impies » on se demande ce qui retient Mélanie Georgiades…et l’on se dit alors que, décidément, les Diam’s ne sont pas éternels.

Diam’s en interview dimanche 24 mai dans « Sept à Huit » sur TF1

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *