Le rock se casse le cul pour vous faire rire et oublier le Covid-19

Cons…oui, mais finement oblige, de (nombreux) petits malins se secouent gravement les méninges pour nous faire rire du virus et de notre situation à tous. Et plus c’est de mauvais gout, plus cela marche…surtout bouclé dans son home sweet home…la preuve par l’éclatant « Coronavirus Rhapsody » où le virus a remplacé la bohémienne, « My Sharona » des the Knack survivants, qui devient « Bye Corona » ou enfin le « I choose B »,  revisité à la sauce Kanye West…bref, trois must désopilants à ne rater sous aucun prétexte.

The KnackTout d’abord, il y a les futés opportunistes, comme un certain Adrian Grimes et sa complice Dana Jay Bein qui retaillent un sacré costar au légendaire « Bohemian Rhapsody » de Queen, joyeusement détourné en « Coronavirus Rhapsody » aux textes juste hilarants. (Courtesy of Youri Lenquette)

 

 

 

 

Mon regretté pote Doug Fieger, le chanteur de « My Sharona » s’est éteint d’un cancer généralisé en 2010 à seulement 57 ans, mais les Knack survivants, Berton Averre et Prescott Niles n’ont rien perdu de leur légendaire sens de l’humour et ils le prouvent lorsque leur fameux hit se métamorphose en « Bye Corona »…

Enfin c’est Kanye West vigoureusement, mais si drôlement détourné de son contexte qui nous fait hurler de rire par son « B…I choose B… » …et on le comprend !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.