Jackson Browne testé positif au Coronavirus

Jackson BrowneLe cool Jackson Browne, révèle qu’il a été testé positif au Coronavirus. Mais rassurez-vous le légendaire chanteur de « Stay » se porte bien. Il s’est juste retiré en quarantaine chez lui  avec un peu de fièvre, ce qui ne l’empêche pas de militer pour que tout le monde reste chez soi. #StayHome… #RestezChezVous 

Jackson BrowneÂgé de 71 ans, Jackson Browne a récemment été testé positif au Covid-19. Il a déclaré à Rolling Stone « qu’il s’était mis en quarantaine, dès qu’il avait commencé à se sentir malade » ajoutant « qu’avec un si grand nombre de gens qui ne sont t pas testées, il était important de se tenir à l’écart des autres – surtout que n’importe qui peut être porteur et asymptomatique. C’est ce que les jeunes doivent comprendre : Ils doivent prendre part à la réponse mondiale pour stopper la propagation. Cela signifie ne pas aller n’importe où, ne pas entrer en contact avec qui que ce soit, ne voir personne ». Browne a déclaré avoir été testé après avoir eu une petite toux et de la température. Bien qu’il ne sache pas exactement où il aurait contracté le virus, Jackson a souligné qu’il s’était récemment rendu à New York pour une soirée de charité au profit de Love Rocks NYC. Or, New York compte le plus grand nombre de cas de coronavirus aux États-Unis et la Maison Blanche a conseillé à toute personne ayant récemment quitté la ville de se mettre en confinement  durant deux semaines afin de ralentir la pandémie. Le chanteur a déclaré qu’il se sentait bien et qu’il  se remettait à la maison. 

« Mes symptômes sont vraiment assez légers, donc je n’ai besoin d’aucun médicament et certainement pas d’une hospitalisation ou d’autre chose de ce genre », a assuré le chanteur de « The Pretender » qui avait surtout un message pour les plus jeunes à délivrer, un message VITAL : « Je pense que ce que les jeunes doivent savoir qu’ils peuvent propager cette maladie, en ne la prenant pas au sérieux. Ils peuvent la transmettre à quelqu’un en présumant qu’ils n’auront pas d’effets néfastes eux-mêmes, et ils peuvent donc continuer à faire la fête et à aller où ils veulent. Ce n’est pas vrai. Ils doivent comprendre que tout le monde fait partie de la réponse à cette situation. »

En 81, puis en 82, j’avais croisé la route de Jackson Browne et de David Lindley pour BEST ( Voir sur Gonzomusic  https://gonzomusic.fr/jackson-browne-david-lindley-retour-a-diablo-canyon.html    et aussi  https://gonzomusic.fr/jackson-browne-episode-2-apres-le-deluge.html  )

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.