Le mystère autour de la mort de Prince peut-être levé

Partager

 

Prince

Selon la chaine d’info CNN, lorsque les services de secours sont intervenus au Paisley Park le 21 avril dernier sans pouvoir parvenir à ranimer Prince, ce n’était pas leur première visite dans le complexe de la banlieue de Minneapolis. Par quatre fois depuis 2013, les services d’urgence avaient été alertés.

PrinceAu fur et à mesure des jours écoulés, les news autour de la mort de Prince tombent régulièrement. On apprenait par exemple par son beau-frère que le Kid avait travaillé plusieurs jours d’affilés sans dormir juste avant son décès. Par une autre source on découvrait que Prince était souvent allé à la pharmacie Wallgreen avant qu’on ne le retrouve inanimé dans l’ascenseur du « Park psychédélique ». TMZ mentionnait un anti-douleur, le Percocet dont il aurait pu abuser. Prince aurait du se faire opérer de la hanche depuis 2010 et ne l’aurait pas fait au nom de croyances religieuses. Faute d’opération, la douleur persistant peut-être a-t-il été tenté d’atténuer la douleur avec cette drogue, sauf que pour qu’elle fasse encore de l’effet, il a dû augmenter la dose. Jusqu’au dernier accident. Pourtant, il y aurait eu déjà au moins trois alertes à Chanhassen. CNN  affirme qu’il y aurait déjà eu précédemment des appels aux services d’urgence les 23 octobre 1973, 9 aout 2015, 6 septembre 2015 et le dernier le 21 avril 2016, lorsque les ambulanciers sont arrivés à 9h 48 pour trouver Prince inconscient.

Fucking Percocet tueurPercocet

 

Il n’avait déjà plus de pouls. Ils ont tenté de le ranimer, mais à 10h 17 le Kid de Minneapolis était prononcé mort. Il y avait aussi eu l’après-concert d’Atlanta, une semaine avant son décès, lorsque son jet privé avait du faire un atterrissage d’urgence dans l’Illinois car Prince avait déjà eu un malaise. Conduit à l’hôpital de Moline, il n’y restera que quelques heures avant de remonter dans son avion privé. Mais c’était déjà le même symptôme, une réaction après avoir absorbé trop d’opiacés. Il y avait pourtant déjà eu le précédent de Michael Jackson overdosé au Propofol, un puissant anesthésique, Prince aurait pu…aurait du se méfier. Quelle tristesse de voir un tel génie partir ainsi à cause d’un fucking Percocet tueur Officiellement on attend toujours les résultats des analyses pratiquées le jour de l’autopsie, mais les pièces du puzzle déjà en place tendent vers l’hypothèse overdose.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *