Le double hommage à Tom Petty ce week-end

Partager

 

 

Gainesville, FLA 

Samedi dernier à New York comme dans sa Floride natale, un même hommage en parallèle à Tom Petty a été rendu en interprétant de la manière la plus émotionnelle son sublime et si déterminé « I Won’t Back Down » extrait de son « Full Moon Fever ». Un tribute répété également vendredi à LA avec Coldplay et également à Austin avec the Killers, chacun reprenant sa chanson favorite du guitar hero de Gainesville, Fla.

 

 

Jason_Aldean_C’était samedi dernier dans l’immense stade de football de sa ville natale de Gainesville, Florida, plusieurs milliers de fans ont entonné : « Well I won’ back down / No, I won’t back down/ You can stand me up at the gates of hell/ But I won’t back down/ No, I’ll stand my ground/ Won’t be turned around/ And I’ll keep this world from draggin’ me down/ Gona stand my ground… (Eh bien, je ne reculerai pas/ Non, je ne reculerai pas/ Vous pouvez me tenir aux portes de l’enfer/ Mais je ne reculerai pas/ Non, je tiendrai ma position/ Je ne rebrousserai pas chemin/ Et je vais empêcher ce monde de me trahir/ Je tiendrai ma position) » Sur le site de la BBC on entend clairement les fans chanter en chœur ce hit de 89, perle du LP « Full Moon Fever » de Tom Petty and the Heartbreakers. Impossible de ne pas avoir la larme à l’œil en découvrant ces images. Coïcidence, à l’autre bout du pays à Manhattan dans les studios de Saturday Night Live, l’emblématique show télé de la NBC a démarré sur quelques mots émouvants du chanteur country Jason Aldean, qui était présent au tragique festival Route 91 Harvest Music de Las Vegas le week-end dernier et qui a enchainé avec une reprise particulièrement émotionnelle de…« I Won’t Back Down » histoire de rendre un double hommage croisé à toutes les victimes et à Tom Petty décédé le jour de la tuerie.

The Killers American Girl

The Killers American Girl

En fait, un premier hommage au héros blondinet avait été lancé de Los Angeles et plus précisément du mythique Pasadena Rose Bowl vendredi soir  (où j’avais assisté au fameux concert de Depeche Mode qui clôturait la tournée 101) où Chris Martin et Coldplay avaient invité  James Corden, le cool présentateur du « Late Late Show » à interpréter,  face à un public tétanisé par l’émotion, une version « coeur qui bat la chamade » de « Free Fallin’ « …sauf que le mardi précédent, le 3 oct, Martin et sa bande avaient déjà convié Peter « REM » Buck à un premier tribute au singer songwriter de Gainesville…en chantant justement  » Free Fallin’ « . Et last but not least, hier soir le groupe de Las Vegas the Killers reprenait durant le ACL festival d’Austin deux des joyaux de l’héritage Petty : l’impétueuse pleine d’espoir et d’énergie « Américan Girl » et la sublime « The Waiting » en mode balade slow motion. « C’est comme si quelqu’un vous avait poignardé droit dans le coeur lorsque nous avons appris qu’il était mort » a lancé Brandon Flowers avant de nous faire couler quelques larmes…

http://www.bbc.com/news/av/world-us-canada-41544862/tens-of-thousands-sing-tom-petty-tribute-in-his-hometown

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *