La nouvelle playlist de Barack Obama pour accompagner ses « Mémoires »

ObamaBarack Obama a again partagé une de ses légendaires playlists avec du Aretha Franklin, du Beyoncé, des Beatles et d’autres classiques, en tout 20 titres dorés à l’or fin pour accompagner son nouveau livre de souvenirs, « A Promised Land », qui parait aujourd’hui chez Penguin Books (chez Fayard pour la version française)

ObamaObama a publié cette nouvelle playlist ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/la-playlist-de-noel-de-barack-obama.html et aussi https://gonzomusic.fr/le-top-18-de-dj-barack-obama-pour-2017.html  ) sur les médias sociaux et l’a partagé sur Spotify. « La musique a toujours joué un rôle important tout au long de ma vie – et cela a été particulièrement vrai pendant ma présidence. Lorsque je relisais mes notes avant les débats, j’écoutais « My 1st Song » de Jay-Z ou « Luck Be a Lady » de Frank Sinatra. Tout au long de notre vie à la Maison Blanche, Michelle et moi avons invité des artistes comme Stevie Wonder et Gloria Estefan à diriger des ateliers d’après-midi avec des jeunes avant de présenter un spectacle en soirée dans la salle Est. Et il y a eu toutes sortes de shows dont je me souviendrai toujours, comme celui de Beyoncé qui a interprété « At Last » pour notre première danse lors de notre bal d’inauguration ou celui de Paul McCartney qui a fait la sérénade à Michelle dans la salle Est avec « Michelle ». Donc, en l’honneur de mon livre, « A Promised Land », qui sort demain, j’ai pensé à composer cette playlist incluant certaines de ces chansons. J’espère que ça vous plaira. »

La liste de ses chansons est constituée d’une série de classiques tels que la reprise de « The Weight » de Franklin, « The Rising » de Bruce Springsteen et « Beautiful Day » de U2. On y découvre également des titres festifs comme « Sir Duke » de Stevie Wonder ainsi que son « Signed, Sealed, Delivered I’m Yours » ; des slows comme « Halo » de Beyoncé, l’interprétation de « My Favorite Things » de John Coltrane et « Cherish the Day » de Sade, « Rihannon » de Fleetwood Mac ; et deux morceaux qui illustrent deux points de vue très particuliers sur le patriotisme pop, « The Times They Are a-Changin' » de Bob Dylan et « Only in America » de Brooks and Dunn. ”

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.