LA BELLE UTOPIE DE LA ESCUELA DE MUSICA KOOKIX

Bruno BardavidC’est à Dzemul, dans le Yucatan, que mes cousins Bruno et Marjorie Bardavid ont fondé la Escuela de Musica Kookix, une école de musique pour les enfants du village. Ceux-ci sont si pauvres que la plupart n’avaient même jamais mis les pieds à Merida, la grande ville du nord-est située à 46 km. Cet enseignement de la musique est une révélation pour les enfants. Épaulés par Steve Katz, le fameux guitariste de Blood, Sweat & Tears, qui a aussi accompagné Lou Reed et Elliott Murphy, le parrain de leur projet, ils souhaitent construire une école en dur avant que n’advienne la saison des pluies et vous seuls avez le pouvoir de les aider à réaliser cette belle utopie.

Bruno BardavidCertes, cela peut paraitre quelque peu empreint de népotisme, lorsque GBD rédige un article sur le projet d’école de musique de son cousin. Cependant, cette histoire m’a particulièrement touché. Voici 30 ans, pour l’émission de Bernard Rapp « Rapp tout », j’étais parti en Afrique du Sud couvrir l’élection de Nelson Mandela sous l’angle de la culture, en suivant le vote deux musiciens, le noir Sipho « Hotstix » Mabuse qui exprimait pour la première fois son suffrage et le blanc Anton Goosen. Bien entendu, les deux avaient fini par jammer devant ma caméra, comme un symbole de cette nouvelle Afrique du Sud qui naissait sous nos yeux. Parallèlement, j’en avais profité pour filmer le Soweto Strings Quartet, superbe ensemble de cordes du ghetto de Joburg dont la musique swingante mêlait classique et mbaqanga traditionnel. Ces jeunes musiciens avaient pu émerger grâce à un projet similaire à celui de l’école de musique de Dzemul. Et ils jouaient divinement bien. Pourtant, Bruno et Marjorie n’ont pas grand-chose à voir avec la musique- Bruno était dans la finance et Marje continue à concevoir d’incroyables objets de déco que vous pouvez découvrir sur son site https://marjorieskourasdesign.com/ ), mais en s’installant dans ce village du Yucatan, après avoir quitté Los Angeles où ils résidaient, ils ont souhaité rendre à cette communauté qui les a adoptés tout ce qu’elle a pu leur apporter en ouvrant ses enfants à la culture. Un projet qui n’a pas laissé leur ami Gary Katz indifférent. Le guitariste qui œuvrait avec Al Kooper au sein de Blood Sweat & Tears, avant d’accompagner Lou Reed sur les mythiques « Rock and Roll Animal » et « Sally Can’t Dance », a accepté d’être le premier professeur invité pour enseigner au sein de la Escuela de Musica Kookix de Dzemul- qui signifie « la place de la colline imposante »-. De passage à Paris, Bruno parvient à me faire partager son enthousiasme sur cette belle et positive utopie.

« Comment avez-vous eu l’idée de lancer une école de musique à côté du Mérida, dans la péninsule du Yucatan, au Mexique ?

Bruno Bardavid

Dzemul, Yucatan

On habitait à Mérida, mais nous avons déménagé pour acheter une propriété à 50 Min de cette ville, au Nord-Est, on est à 15 Min du bord de mer.  Là on s’est dit, qu’est-ce qu’on peut faire pour redonner un petit peu quelque chose à la communauté locale, ce village de 3000 habitants. Et on s’est d’abord demandé si nous n’allions pas fonder une académie de dessin ou bien de poterie, mais nous nous sommes dit que la musique, c’est peut-être quelque chose qui va plus les intéresser. Comme tu le sais sans doute, au Mexique, ils aiment beaucoup la musique ; c’est un pays où la musique tient une place particulièrement privilégiée, où tout le monde fait un peu de musique. Mais, c’est vraiment très pauvre. Il y a des enfants au village qui n’étaient jamais allés à Mérida, qui n’est pourtant qu’à 45 km de chez eux. On s’est donc dit que c’était peut-être aussi un moyen pour les aider à s’en sortir. Un autre village à proximité a lancé avec succès un projet similaire. Et ils ont réussi à décrocher des bourses d’études pour deux de leurs étudiants, qui sont désormais des ténors à Campeche qui se trouve à 2h de de Mérida. Je crois qu’on a commencé les premiers cours de musique début octobre 2021.

Bruno BardavidOn avait trois élèves et deux profs. On a démarré avec les enfants de personnes qui travaillaient pour nous. Et, désormais grâce au bouche-à-oreille, on a environ 30 élèves, un chiffre qui ne fait qu’augmenter au fur et à mesure. Coté enseignants, on a trois professeurs, un prof qui enseigne les instruments à vent, un prof de violon et un autre qui apprend aux enfants à jouer de la guitare. On doit prochainement aussi recruter un prof de chant. Nous étions très fiers, car les enfants ont déjà donné quelques petits concerts à Noël, ici et là, dont un au théâtre principal de Mérida. Six de nos enfants ont été invités à chanter là-bas. Au bout de six mois seulement, les enfants adorent cet enseignement. Les élèves étudient chez nous trois fois par semaine, les mardi mercredi et jeudi de 15h à 18h.   Chaque enfant a bénéficié de donations d’amis à nous qui ont contribué à l’achat des instruments. Car bien entendu c’est nous qui finançons. Les profs et les instruments …

Ainsi que le lieu où ces cours sont dispensés, non ?Bruno Bardavid

Tout à fait. Et désormais, chaque enfant à son propre instrument. Nous avons des trompettes, des clarinettes, un trombone, des violons, des guitares, des ukulélés.

Aucune percussion, pas de batterie ?

Effectivement ,nous n’avons pas encore de batterie, en revanche nous avons des congas, ainsi que deux petits pianos électriques. Tout cela est nouveau pour eux donc, au mois d’octobre ils n’avaient jamais touché un instrument et 6 mois plus tard ils sont déjà capables de jouer des morceaux. Certes, ils n’ont pas encore le niveau pour rejoindre un orchestre symphonique mais les enfants adorent ça.  Cela touche aussi une très large tranche d’âge puisque les élèves ont entre 5 ans et 18 ans. Un. Et c’est génial. Désormais, notre prochain projet est de leur construire une école en dur, car pour le moment tous les cours sont donnés en plein air. Mais la saison des pluies va bientôt arriver. On va leur construire une véritable école de musique. Donc, là aussi, il va falloir récolter des fonds. Heureusement, tout le monde se mobilise autour de nous pour ce projet. Nous avons un architecte qui travaille pro bono et qui vient de réaliser les plans. Les gens qui vont construire ces bâtiments vont aussi travailler de manière complètement bénévole. Ils ne vont nous facturer que le coût des matériaux. Et comme ce sont des gens d’ici, ils n’utilisent que des locaux pour aider les enfants du village. Donc voilà, c’est génial.

 Quel type de musique jouent-ils… du reggaeton ou au contraire de la musique de mariachis ?

Steve Katz

Steve Katz à la Escuela de Musica Kookix

Pour le moment effectivement, ils jouent plutôt des airs mexicains ou yucatèques. Mais je pense qu’on va surtout leur faire jouer ce qu’ils ont envie d’entendre. Parce que toute l’idée derrière ce projet c’est aussi qu’ils s’amusent, qu’ils y trouvent du plaisir et qu’ils aient envie de revenir à l’école. Notre professeur de violon c’est un mariachi, par exemple, donc on va voir comment ça va évoluer. C’est difficile à dire, il y a 6 mois on ne pensait pas s’investir dans un tel projet.  Et maintenant trois fois par semaine, la propriété résonne des chants des enfants et du son des instruments les gamins s’amusent avec notre chat, notre chien et notre cochon, ils adorent et tout le monde est très content, c’est une super belle histoire.

Un petit mot sur une légende du rock, Steve Katz qui est devenu le parrain de la Escuela de Musica Kookix ?

Steve est le guitariste historique de Blood, Sweat & Tears, et chaque année il vient passer trois ou quatre mois à Mérida. Il est venu à l’école nous rendre visite et il nous a fait cadeau de sa guitare, qu’il utilisait durant les concerts. C’était déjà un super geste, mais il va en faire un autre encore plus beau en donnant des cours aux enfants. À côté de l’école de musique, on va construire un petit appartement pour inviter des musiciens résidents qui veulent venir passer une semaine ou deux avec nos enfants. Je suppose que nous accueillerons surtout des musiciens mexicains comme intervenants que nous ferons venir de Mexico City, de Monterey ou d’ailleurs. Nous avons déjà accueilli un percussionniste qui a enseigné durant deux semaines, mais il a dormi à la maison puisque notre projet ne s’est pas encore concrétisé. »

Bruno, Steve & Marje

Bruno, Steve & Marje

Pour adresser vos dons et construire la Escuela de Musica Kookix voici le compte PayPal à utiliser : info@marjorieskourasdesign.com

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.