La baston du réveillon de Rod Stewart

The Breakers Palm BeachSaturday night’s alright for fighting chantait Elton John, mais c’est Rod Stewart qui appliqué à la lettre le fameux précepte en se bastonnant ( ainsi que son fils Sean)  avec un agent de sécurité lors d’une fête donnée aux fameux Breakers, un resort de luxe réputé de Floride. Sacrée soirée !

Rod & Sean StewartSelon la police de Palm Beach, tout a commencé lorsqu’un vigile a aperçu un groupe de personnes près de l’entrée d’une fête privée. Le groupe tentait de pénétrer dans les lieux sans y être autorisé. Selon le DailyMail, l’agent de sécurité Jessie Dixon a déclaré à la police que Rod Stewart et son fils, Sean, faisaient partie d’un groupe qui  » a commencé à se manifester bruyamment et à faire un esclandre » lorsqu’on leur a refusé l’accès à cette fête donnée la veille du Nouvel An (31 décembre). Sean Stewart, le fils de Rod, âgé de 39 ans, s’est alors retrouvé  » nez à nez  » avec le garde de sécurité, l’incitant à mettre sa main sur sa poitrine et lui disant de reculer et de dégager l’entrée. Selon la police, Sean Stewart aurait alors poussé le vigile en arrière. Rod Stewart, 74 ans, a ensuite frappé ledit vigile d’un coup de poing dans sa « zone de cage thoracique gauche ». Deux témoins, qui sont des employés des Breakers, ont attesté à la police qu’ils avaient vu Sean Stewart pousser le gardien de sécurité et Rod Stewart le frapper. Le rapport de police indique que le chanteur, dont le récent album « You’re In My Heart » est arrivé en tête des hit-parades britanniques, devenant ainsi le numéro un officiel de Noël, a présenté ses excuses pour son comportement, qui aurait été dépeint dans une vidéo montrant « des preuves que Rod Stewart a frappé intentionnellement » la victime. Sean et Rod Stewart font tous deux face à de simples accusations de coups et blessures et ont reçu un avis de comparaître au tribunal de Palm Beach le 5 février prochain.

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.