Johnny Cash pisse toujours à Kingsland

Johnny CashIncroyable… mais vrai, à Kingsland, Arkansas ville natale de The Man in Black un homme a été arrêté pour avoir tiré sur une silhouette de Johnny Cash peinte sur le réservoir de la ville afin de faire croire qu’il pissait. Sa blague à deux balles coute à la ville environ 200 dollars par jour… et on ne parle pas du gâchis environnemental ! 

Johnny CashTimothy Sled, un gusse de Kingsland, Arkansas, le lieu de naissance de la légende de la musique country Johnny Cash, a été arrêté pour avoir tiré sur un hommage au musicien décédé. Dans la ville natale de Johnny Cash, une silhouette a été peinte sur un énorme château d’eau, sur lequel on a tiré pile poil – c’est le cas de le dire-dans son entrejambe. Un jet d’eau régulier s’écoule maintenant du réservoir et donne l’impression que Cash est en train d’uriner en permanence. Fier de sa bonne blague, Timothy Sled a été arrêté après une enquête de police. Il a été inculpé de deux délits, l’un pour entrave au fonctionnement d’un service public vital, l’autre pour méfait criminel. Selon la chaîne locale Fox 16 News raison de l’énorme capacité de la tour (près de 2300000 litres, son œuvre d’art a « pissé » pendant plus d’une semaine. Cela a entraîné une décoloration de l’eau courante pour les 347 habitants de la ville ainsi qu’une baisse notable de la pression de l’eau. Les dégâts coûteraient à la ville environ 200 dollars par jour et le maire Luke Neal estime que la réparation nécessitera 5 000 dollars supplémentaires. Une deuxième personne pourrait également être arrêtée pour ce vandalisme. Johnny Cash a poussé ses premiers cris à Kingsland en 1933 dans une famille pauvre de cultivateurs de coton. Sa famille a ensuite quitté la ville lorsqu’il avait trois ans et s’est installée dans la ville voisine de Dyess. Il n’est revenu qu’une fois dans sa ville natale en 1994, lorsqu’un bureau de poste local a été inauguré portant son nom.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.