John Shaft rides again

Partager

 

Shaft 

 

41 ans après le légendaire film de Gordon Parks, le détective incontournable héros de la blaxploitation John Shaft reprend du service avec l’aide de Method Man et toujours sous les traits du funky brother Samuel L. Jackson…dans « Son of Shaft ».

 

 

 

Shaft« Who’s the black private dick/ that’s a sex machine to all the chicks ?/Shaft/ You’re damn right… ( Qui est-ce queutard détective/ Qui est une sex machine pour toutes les nanas ? / Shaft….). Toutes ces années après, le thème de « Shaft » composé et chanté par Isaac Hayes- Oscar de la BO en 72 tout de même !-  résonne encore vigoureusement à nos oreilles. Tout son collègue le puissant et funky « Superfly ». Incarné par Richard Roundtree, John Shaft était le premier de tous les badasses…avant même qu’ils ne soient inventés !  Trois films de la franchise « Shaft » seront produits au début des 70’s. Puis, il y a déjà eu un « reboot » de Shaft en 2000 avec Samuel L Jackson dans le rôle-titre du détective black en maxi de cuir noir. John Singleton était alors à la réalisation et le seul rapper au casting était alors l’ami Busta Rhymes mais dans un job secondaire, celui du chauffeur taxi Rasaan. Cette fois, Samuel L Jackson se glissera à nouveau dans le maxi de cuir de John Shaft, mais le fameux Wu Tang Clan Method Man (Cliff Smith) campera le personnage de son best buddy issu du même ghetto. La réalisation sera confiée cette fois à Tim Story, qui avait mis en scéne les deux derniers Fantastic Four. Le film sera intitulé « Son of Shaft »  et le fiston en question serait l’acteur Jessie T Usher ( rien à voir avec le rapper Usher qu’on a découvert dans « Independance Day: Resurgence » et qui tient le premier rôle de la série LEVEL UP)  qui file un coup de main au fameux détective de New York City pour résoudre une forcément ténébreuse affaire. Richard Roundtree, le Shaft original, tout comme dans le reboot de 2000 y ferait une émotionnelle apparition…et je ne dirai qu’un mot…en fait 3…Can you dig git ? Seul gag au passage…les Bar Kays, héros du fameux label Stax avaient eux même enregistré un clin d’oeil hommage au hit d’Isaac Hayes…qu’ils avaient justement baptisé « Son of Shaft »…en 1973 ! Un procès à la clef peut-être ?Shaft

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.