GODFATHER OF HARLEM

godfather of harlemAvant « American Gangster », il y a désormais GODFATHER OF HARLEM qui retrace les aventures de son prédécesseur, le caïd black Bumpy Johnson, incarné ici par Forest Whitaker, dont Frank Lucas deviendra le bras droit, avant de le supplanter dans le film de Ridley Scott. Plongeon dans les 60’s, la série documente son combat pour reprendre le contrôle d’Harlem contre la mafia italienne et avec l’aide de Malcolm X.

godfather of harlemBumpy sort enfin de prison, après une condamnation de dix ans. Il rentre chez lui à Harlem où tout a changé. James Brown est à l’affiche de l’Apollo Theater : « Qui est James Brown ? » demande-t-il ?  Sa femme le conduit dans un gratte-ciel, le Lenox Terrace, dans un somptueux appart où ses amis et sa famille l’attendent pour célébrer son retour. Tout le monde vient aussi demander de l’aide au Parrain, comme au bon vieux temps. Mais les Italiens ont supplanté son réseau et un incident vient de survenir sur la 56éme rue. Sur fond de rap « Hallelujah », un titre punchy d’A$AP Ferg, Buddy, Whale…..un peu anachronique pour les 60’s, cependant c’est précisément la même technique que dans « American Gangster » avec sa BO de Jay-Z, ils débarquent dans un rade. Un de ses gars a été volontairement mutilé d’une balle au genou. Un signal envoyé par le gangster Gigante. Bumpy laisse une liasse de dollars pour soigner le jeune type. Et repart direct aller dire deux mots aux Italiens…à coups de balles.  Avec ses lascars, il neutralise les gardes et pénètre dans le restau. Et dans la réserve, parmi les dizaines de carcasses de bœuf suspendues, une petite équipe découpe et extrait des dizaines de kilos la blanche dissimulée dans la bidoche. Pour mémoire, Frank Lucas ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/american-gangster-is-dead.html  ) utilisait les corps des GI’s morts au Vietnam pour rapatrier son héro du Sud-est asiatique ! Notre gangster était en taule pour trafic de dope et il n’a jamais balancé les Italiens, par conséquent les parrains de la Famille ont une dette envers lui et le protègent. Il va pourtant s’allier à son pote d’enfance, Malcolm X et sa Nation of Islam pour libérer Harlem de la mafia . Vision politique des droits civiques…et opportunisme de bad boy s’électrochoquent dans cette excellente série portée par un Forest Whitaker aussi attachant et cool qu’il peut se montrer terrifiant et somme toute assez proche du personnage de Frank Lucas campé par Denzel Washington dans « American Gangster ». Avec une excellente sélection rap en BO (voir le listing complet sur lien Spotify) la série GODFATHER OF HARLEM sonne aussi bien qu’elle captive.

 

 

Diffusée sur la chaine Epix entre septembre et décembre 2019

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.