Dylan vend tout son catalogue à Universal

DylanC’est officiel, Bob Dylan a vendu à Universal Music Group les droits d’édition de son catalogue, qui remonte à 1962. Le New York Times rapporte que le deal a été conclu pour un montant énorme de 300 millions de dollars. En même temps, un Prix Nobel de Littérature ça n’a pas de … prix 🤩

DylanDans le cadre de cet incroyable accord, UMG a acquis plus de 600 chansons de Bob Dylan, dont le légendaire auteur-compositeur-interprète contrôlait les droits d’auteur. Il s’agit de toutes ses chansons jusqu’à l’album « Rough and Rowdy Ways » de cette année. Bien sûr, UMG a également acquis tous les grands hits de Dylan : « Blowin’ in the Wind », « Tangled Up In Blue », « Mr. Tambourine Man », « Lay Lady Lay », « The Times They Are a-Changin' » et « Like a Rolling Stone ».

« Ce n’est pas un secret que l’art de la composition est la clé fondamentale de toute grande musique ni que Bob est l’un des plus grands praticiens de cet art », a déclaré Lucian Grainge, directeur général du groupe Universal Music, dans une déclaration confirmant le deal.

« Représenter l’œuvre de l’un des plus grands compositeurs de tous les temps – dont on ne peut pas surestimer l’importance culturelle – est à la fois un privilège et une responsabilité », a ajouté Jody Gerson, directrice générale de la division édition d’Universal, dans une déclaration.

Contrairement aux catalogues d’autres artistes, Dylan a écrit lui-même les paroles des chansons et les mélodies, ce qui signifie que les droits des chansons n’ont pas été répartis entre les autres auteurs et rend le catalogue si précieux. Universal percevra également des droits d’auteur chaque fois qu’un autre artiste reprendra une chanson de Dylan en allant de l’avant. Cependant, l’accord ne concerne pas les chansons que Dylan pourra écrire à l’avenir. Selon le Times, Dylan n’a fait aucun commentaire sur ce deal du siècle.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.