DON’T LOOK UP

Don't Look UpLorsque le sage montre la Lune, l’imbécile regarde le doigt, tel pourrait être le pitch de DON’T LOOK UP ! Mix subtil d’un humour corrosif à la Saturday Night Live – Adam Mckay, le réalisateur a fait ses classes sur le fameux show sur NBC-, de réquisitoire contre la vacuité des réseaux sociaux, le film Netflix est aussi et surtout une parabole en forme de plaidoyer pour sauver notre Terre d’un désastre écologique inéluctable, pendant qu’il en est encore temps, la menace d’une comète tueuse de planète n’étant qu’un prétexte pour dénoncer notre course effrénée qui conduit l’humanité droit au précipice.

Don't Look UpLeo Di Caprio, Jennifer Lawrence, Cate Blanchett, Meryl Streep mais aussi Ron Perlman, Ariana Grande, Timothée Chalamet, Michael Chiklis et notre Tomer Sisley national… d’ores et déjà, avec un tel casting, DON’T LOOK UP sorti depuis début décembre sur Netflix ne pouvait que susciter la convoitise télévisuelle. Mais au-delà de son jeu d’acteurs trois étoiles version guide Michelin, c’est d’abord son scénar et ses dialogues désopilants qui font de DON’T LOOK UP un tel objet de convoitise. Avec en filigranes une charge héroïque contre la futilité, la convoitise… bref, la bêtise humaine qui choisit sciemment de détruire son élément naturel vital par appât du gain, illustrée par cette fable moderne et ironiquement drôlissime. À l’Université du Michigan, la doctorante Kate Dibiasky (Jennifer Lawrence) découvre par hasard une nouvelle comète qui va porter son nom. Son maitre de conférences le Dr Randall Mindy (Leonardo Di Caprio) calcule alors sa trajectoire et découvre que cette super météorite de presque 10 km de superficie percutera notre planète dans un peu moins de six mois et que l’impact devrait éradiquer toute vie terrestre.

DON’T LOOK UPAprès avoir confirmé leur dramatique découverte par le Dr Teddy Oglethorpe (Rob Morgan) de la NASA , les trois scientifiques sont reçus à la Maison-Blanche par la Présidente Janie Orlean ( Meryl Streep ) et son fils/ directeur de cabinet Jason Orlean ( Jonah Hill). Empêtrée dans un scandale sexuel, la Présidente va confirmer leur découverte et lancer un vaste programme spatial pour détruire atomiquement la comète Dibiasky. Mais au dernier moment l’armada US va rebrousser chemin car entre temps le milliardaire et puissant donateur du parti présidentiel sir Peter Isherwell ( Mark Rylance), véritable caricature d’Elon Musk, a découvert que la comète regorgeait de métaux rares et précieux et que, par conséquent… il fallait la laisser nous percuter, pour qu’il puisse continuer de s’enrichir. Cupidité contre survie, rapacité contre humanité, manipulation par les réseaux sociaux, il suffit de remplacer comète par COVID ou encore par écologie, au-delà de son scénar SF loufoque à la « Mars Attack » DON’T LOOK UP pose les vraies questions de vie ou de mort pour tous les voyageurs du vaisseau Terre que nous sommes, illustrant admirablement la fameusemétaphore de la Lune et du doigt.

 

Diffusé sur Netflix depuis le 5 décembre 2012

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.