CALIFORNIA “ From Venice Beach To Joshua Tree”

usa-california-pacific-coast-highway-Yes, I know it’s so fucking sad… cette année 2020, merci au Covid-19, pas de Surfin’ USA, ni de Grand Canyon. Pas de virées à Malibu ni à Venice beach , pas de trip au Joshua Tree National Park, pas de séjour à Carpinteria, pas de Sugarfish restaurant à Santa Monica, pas de Greenblatt’s à West LA nada… alors une seule solution pour s’échapper au moins virtuellement dans notre chère Cité des Anges : un coffret 4CD tout neuf, « CALIFORNIA “ From Venice Beach To Joshua Tree”  sélection de 77 hits incontournables, au son « laid-back » Californien, programmé par la voix légendaire des nuits sur RTL, Georges Lang.

CALIFORNIAJe me souviens qu’en 81, après l’élection de Mitterrand et la constitution du gouvernement d’union de la gauche, une attache de presse de chez Pathé-Marconi, Josiane Laird RIP, s’était publiquement réjouie  durant une réunion de promo de l’entrée de Georges Lang au Gouvernement. Bien entendu, il s’agissait de JACK et non de GEORGES, mais au delà de la naïveté showbiz  c’est dire depuis combien de décennies l’animateur rock de RTL fait partie de nos vies. Alors 77 conseils musicaux de ce cher vieux Georges ne sont décidément pas à prendre à la légère. Et si la plupart des « entrées » de cette compilation sont aussi d’anciens «  clients » à moi- j’ai du en interviewer au moins la moitié !- c’est un second gage de qualité. Mention spéciale au seul et unique frenchie du lot, Geyster, alias Gaël Benyamin, que nous connaissons bien sur Gonzomusic et que nous adorons ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/?s=Geyster  ), il nous régale ici d’un des titres les plus mythiques du « California Dream » avec sa reprise aussi cool qu’intimiste du fameux « Ventura Highway» d’America… dont cette phrase « Sorry sir, but I’ve been hit by purple rain… » qui aurait inspiré à un certain nain pourpre génial de Minneapolis son fameux … « Purple Rain » ! Alors comme on dit sur KROQ ou sur KMET… ride on, Georgie boy !

 

« Light My Fire »Doors,Par Jean Christophe MARY

 

Pour ce second volume de la compilation CALIFORNIA, Georges Lang nous emmène sur les routes au bord du Pacific ( Coast Highway ?) jusqu’ au désert de l’Ouest Américain où les températures avoisinent fréquemment les 45 degrés. La West Coast Music, rassemblée dans ce nouveau coffret, vous fera découvrir, le temps d’un petit road trip, des artistes qui ont très souvent quitté la douceur des plages californiennes pour venir méditer, trouver l’inspiration dans ces grands espaces désertiques où l’emblème est un arbre à la forme parfois torturée, le célèbre Joshua Tree. ( découvert sur la pochette du LP homonyme de U2 : NDRC). En quarante-cinq ans d’activité, Georges Lang demeure l’un des grands spécialistes de la musique américaine. L’animateur pour qui les musiques anglo-saxonnes n’ont plus de secret depuis longtemps nous livre au fil des semaines toutes les infos et une sélection toujours experte sur l’actualité musicale. Des 60’s à nos jours, ce coffret 4 CD propose donc une rétrospective du rock à travers une sélection de 77 chansons emblématiques évoquant la Californie d’hier et d’aujourd’hui.Abandoned Luncheonette

 

On y retrouve le « Light My Fire » des Doors, « California Dreamin » par Wilson Phillips ( formé des enfants de Brian Wilson/ Beach Boys et de John & Michelle Phillips des Mams and the Papas : NDRC)  en hommage aux Mamas and The Papas, l’émouvant « Me And Bobby McGee » de Janis Joplin extrait son magnifique album « Pearl », une version live du « Cocaine » d’Eric Clapton, en duo avec J.J. Cale, ou le swingant « Poor Poor Pitiful Me » de Warren Zevon. Mais CALIFORNIA «  From Venice Beach To Joshua Tree » c’est surtout une palette d’artistes incontournables qui ont marqué la pop music des 60’s 70’s avec des icônes » telles que Kansas et son incontournable « Dust In The Wind», le sublime « She’s Gone » de Daryl Hall & John Oates, le lyrique et rock « Cold As Ice » de Foreigner, l’entrainant « Ride Like The Wind » par Christopher Cross, le symphonique « Nether Lands » par Dan Fogelberg ou l’émouvant « After The Gold Rush » de Neil Young, repris ici par Patti Smith.

GeysterMis à part ces grands classiques, on trouve des pépites moins connues telle « When It’s Over» par Michael Franks», le « (See The Sky) About To Rain » le tube » de Neil Young repris par les Byrds  » , « California Dreamin’ » -revisité par José Feliciano extrait de la BO « Once Upon A Time… »  de Quentin Tarantino. On y fait aussi de belles découvertes comme « Two Lane Highway » de Pure Prairie League, « Sunset Blvd » par Jonathan Wilson, « Jackie Blue » par The Ozark Mountain Dardedevils « Love Guarantee « Young Gun Silver Fox sorti en 2018 ou la magnifique version du « Desperado » des Eagles par Diana Kroll, « Ventura Highway » par Geyster ou le splendide « I Can’t Hold » de Karla Bonoff que l’on jurerait interprété par Stevie Nicks. Et puis on redécouvre des titres oubliés tels que la coolissime « Summer Breeze » de Seals and Crofts, « Voices » de Timothy B. Schmit (bassiste des Eagles), « You Ain’t Goin’ Nowhere » de Bob Dylan & The Band, « Baby What A Big Surprise » de Chicago, », le très soul « You’re No Good « de Linda Ronstadt, « Love Will Show Us How» de Christine McVie ou de petits bijoux récents tels « California Turnaround » de Bill Labounty. Pour compléter ces pépites ensoleillées qui bercent régulièrement les nuits quotidiennes des auditeurs de RTL, on trouve un livret de 20 pages avec des photos et des notes de Georges Lang. Une belle anthologie de la musique californienne pour rythmer façon cool  notre été 2020.

CALIFORNIA

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.