Bob Dylan contribue à « Universal Love », une compile pour célébrer  les mariages gays

Partager

 Universal Love 1

Partant d’un axiome tout bête : celui qui voit toutes les chansons de mariage avoir une connotation hétéro, les futés de chez MGM Resorts à Vegas…où sont bien entendu célébrés de nombreux mariages, ont confié à six artistes la mission de revisiter chacun une classique du genre, mais en modifiant le sexe. Bob Dylan, mais aussi Kele Okereke (Bloc Party), St.Vincent et Kesha ont immédiatement… dit oui !

 

 

Universal Love Baptisée « Universal Love », cette festive compilation a été imaginée par Rob Kaplan pour le compte de MGM Resorts international. Car militantisme oui, mais également business as usual, les mariages entre personnes de même sexe représentant désormais jusqu’à 30% de leur chiffre d’affaires. Et c’est un pourcentage qui se répète dans la plupart des hôtels de Las Vegas.  Tom Murphy, le coproducteur du projet souligne dans le Guardian que « Si vous observez l’histoire de la pop music, les chansons d’amour sont principalement écrites venant d’une perspective hétérosexuelle. Si nous considérons que la musique doit rassembler les gens, ces chansons populaires ne devraient-elles pas être ouvertes à tout le monde ? ». Contacté le premier, Bob Dylan a été enthousiaste proposant immédiatement une chanson classique de 1929 « She’s Funny That Way » que notre Zim’ a « re-sexuée » en « He’s Funny That Way ». St.Vincent ( Annie Clark) a transposé le fameux « And The He Kissed Me » des Crystals en « And The She Kissed Me », tandis que Kesha a dapaté le bouillant « I Need a Man » de Janis Joplin en «  I Need a Womam ». Enfin Valerie June reprend « Mad About the Boy », ici « Mad About the Girl », composé par Sir Noel Coward …qui revendiquait ouvertement son homosexualité et pour lequel chaque mot comptait au sens propre lorsque Dinah Washington l’entonnait. Enfin, Ben Gibbard, le chanteur de Death Cab For Cutie réinvente l’incontournable « And I Love Her » des Beatles…en devinez quoi… « And I Love Him ». Bref, cela sera bientôt le moment ou jamais de dire « oui »…avec de la bonne musique, dans les deux sens du terme.

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *