BLINDSPOT

Partager

 

BLINDSPOT

BLINDSPOT — « Pilot » — Pictured: Jamie Alexander as Jane Doe — (Photo by: Virginia Sherwood/NBC)

En plein cœur de New York un grand sac de voyage abandonné laisse présager un acte terroriste. En fait, il contient une ravissante jeune femme avec une étrange caractéristique : elle est non seulement nue, mais l’intégralité de son corps est recouverte d’un immense tatouage dont la signification sera bientôt cruciale.

 

BlindspotTimes Square, New York, sans doute l’un des lieux au monde où la densité de population est la plus élevée. Au milieu de cette foule, un simple sac de voyage est abandonné avec ces trois mots inscrits sur une étiquette : call the FBI ( alertez le FBI). Bien entendu, le quartier est bouclé et on fait intervenir une équipe de déminage…qui découvre une femme endormie, nue et tatouée des pieds à la tête…et totalement amnésique. Cette (jolie) Jane Doe (madame X) (interprétée par Jaimie Alexander que l’on a pu voir au grand écran dans la franchise de super héros Thor et au petit écran dans la série également Marvel Agents of S.H.I.E.L.D) parmi ses (multiples) tatouages a ces mots inscrits dans le dos : « Agent Kurt Weller ». Cela tombe bien, Kurt Weller est justement l’agent spécial du FBI en charge du « Critical incident response team », l’équipe chargée des opérations de crise. Il découvre très vite que non seulement tous ces tatouages ont été réalisés en une seule fois, mais aussi cette Jane Doe, experte dans l’art de se défendre, a manifestement suivi un entrainement de commando des forces spéciales. Weller en tentant de décrypter l’immense puzzle que représentent tous ces tatouages va vite comprendre que chacun d’eux porte en lui la solution d’une affaire à résoudre.

A la « Prison Break »

 

Ainsi derrière l’oreille de la belle inconnue, une adresse et une date. « Qui a pu me faire ça ? » demande-t-elle. Alors forcément

Blindspot

BLINDSPOT

lorsqu’elle offre de l’accompagner dans son enquête, Weller ne peut refuser, d’autant que sa nouvelle partenaire amnésique est également rompue aux sports de combat. La piste derrière l’oreille mène à un terroriste chinois et ce dernier menace la sécurité de New York. Mais sa neutralisation ne résout pas le mystère de Jane Doe. Produite par Martin Gero, le show runner de Dark Matter et de plusieurs franchises de Stargate , cette première saison a démarrée le 21 septembre dernier sur la chaine NBC aux US et CTV au Canada. Certes, le coup du tatouage rappelle un peu le héros de « Prison Break » Michael Scofield, un brillant ingénieur convaincu de l’innocence de son frangin emprisonné et qui se fait lui-même embastiller dans la même prison de Fox River, non sans s’être auparavant fait tatouer l’intégralité des plans de la prison sur son corps. Mais les réactions généralement positives à plus de 60% laissent présager une seconde saison, preuve que ce cocktail d’intrigues policières et de mystère se révèle plutôt efficace.

Diffusée depuis le 21 septembre sur NBC et CTV cette première saison comptera seulement six épisodes

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *