BAXTER DURY « It’s a Pleasure »

Partager

baxter-dury

Comme bien souvent avec les « fils de » la ressemblance est troublante, mais avec Baxter Dury c’est flagrant, il a la même intonation cockney que son papa, le regretté Ian Dury, l’ex leader des Blockheads terrassé en 2000 par un cancer du colon à seulement 57 ans. Avec sa pop puissante et multicolore, « It’s a Pleasure » sera sans doute l’album de la révélation pour le retour de ce fils prodige.

A six ans, Baxter figurait déjà sur la pochette de l’album légendaire de son père « New Boots and Panties », il en a 33 aujourd’hui et son style déjantée évoque bien entendu celle de son paternel. On y retrouve guitares rock nerveuses mais aussi réminiscences électroniques de Depeche Mode à la fin du siècle passé avec des titres comme « Whispers ».

baxter-dury_2

So British

Profondément British, à la manière de Ian, justement, Baxter nous balance ses hits de dandy désabusé comme l’imparable « Palm Trees » ou l’insouciante « Wintery Kisses ». Mais sous son vernis de légèreté, Baxter cultive sa profonde mélancolie, un spleen qu’il tourne lui-même en dérision comme dans sa balade « White Man » ou « Lips » aux incroyables réminiscences du « Nightclubbing » d’Iggy. « It’s a Pleasure »…mais c’est aussi le nôtre et ne le boudons pas dans ces temps troublés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *