BAXTER DURY « It’s a Pleasure »

baxter-dury

Comme bien souvent avec les « fils de » la ressemblance est troublante, mais avec Baxter Dury c’est flagrant, il a la même intonation cockney que son papa, le regretté Ian Dury, l’ex leader des Blockheads terrassé en 2000 par un cancer du colon à seulement 57 ans. Avec sa pop puissante et multicolore, « It’s a Pleasure » sera sans doute l’album de la révélation pour le retour de ce fils prodige.

A six ans, Baxter figurait déjà sur la pochette de l’album légendaire de son père « New Boots and Panties », il en a 33 aujourd’hui et son style déjantée évoque bien entendu celle de son paternel. On y retrouve guitares rock nerveuses mais aussi réminiscences électroniques de Depeche Mode à la fin du siècle passé avec des titres comme « Whispers ».

baxter-dury_2

So British

Profondément British, à la manière de Ian, justement, Baxter nous balance ses hits de dandy désabusé comme l’imparable « Palm Trees » ou l’insouciante « Wintery Kisses ». Mais sous son vernis de légèreté, Baxter cultive sa profonde mélancolie, un spleen qu’il tourne lui-même en dérision comme dans sa balade « White Man » ou « Lips » aux incroyables réminiscences du « Nightclubbing » d’Iggy. « It’s a Pleasure »…mais c’est aussi le nôtre et ne le boudons pas dans ces temps troublés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.