Afrika Bambaata confie tous ses disques à une fac.

Partager

 

Bambaata

Le vétéran DJ du Bronx Afrika Bambaata a confié son inestimable et extensive collection de vinyles à la prestigieuse Cornell University dans l’État de New York.

BambaataSelon le magazine Vibe, après avoir enseigné trois ans sur le campus principal de Cornell, situé à Ithaca, Afrika Bambaata a décidé d’offrir toute sa collection de disques, soit 20.000 albums occupant près de 450 caisses confiées à la bibliothèque hip-hop de cette Université qui compte également un campus à Manhattan et un autre à Doha, Quatar. Chaque album est personnellement annoté par Bambaata. Grâce à une souscription qui a récolté 260.000$, ces précieux documents sonores seront désormais à disposition des professeurs, doctorants et élèves qui pourront les étudier à loisir, guidés par les précieuses remarques du maître hip-hop.

Le « pape » de la zulu nationurl

« En préservant les archives de Bambaata et en les rendant accessibles, Cornell University va pouvoir attirer des chercheurs du monde entier qui souhaitent étudier cette musique pas seulement pour son influence globale sur la musique populaire, son art, son style mais également en tant que vecteur politique et social. » a déclaré Katherine Reagan, la conservatrice de la bibliothèque de Cornell. Si le « pape » de la zulu nation a désormais toute sa place dans la Culture, à quand l’intronisation d’Akhenaton et de Joey Starr à l’Académie Française ? Hum, ce n’est pas gagné !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *