50 ans après le massacre retour à Kent State pour Joe Walsh et David Crosby

Ohio-National-Guardsmen-Commons-Kent-Taylor-Hall-May-4-1970C’était il y a 50 ans, durant une manif pacifiste contre la guerre du Vietnam, 4 étudiants de l’université de Kent State dans l’Ohio étaient assassinés par les soldats de la Garde Nationale de l’État qui ont tiré sur les manifestants à balles réelles. Pour célébrer ce triste anniversaire et lancer une fondation au nom de chacun des quatre martyrs, Joe Walsh et David Crosby vont donner un concert de charité sur le campus.

Kent State shootingNous sommes le lundi 4 mai 1970, ce jour-là les étudiants de l’université de Kent State au nord de l’Ohio manifestent contre l’intervention US au Cambodge ordonnée par Nixon lorsque la Garde Nationale de l’État du sud tire à balle réelle sur les manifestants laissant quatre morts sur le campus. Crosby, Stills, Nash & Young publient leur « Ohio », brulot politique et véritable hit pour dénoncer ces assassinats politiques. Le refrain de la chanson composée par Neil Young se répand sur la planète : « Des soldats de plomb et Nixon arrivent/ Nous sommes enfin seuls/ Cet été, j’entends le tambour/ Quatre morts dans l’Ohio… » Un demi-siècle plus tard, David Crosby et Joe Walsh commémorent à leur manière le 50ème anniversaire de la fusillade de Kent State : en donnant un concert dont les recettes serviront à alimenter des bourses universitaires portant le nom de chacun des quatre étudiants du massacre de 1970. Les deux fameux musiciens seront en effet les têtes d’affiche d’un concert de bienfaisance à l’université d’État du Kent pour le 50e anniversaire du massacre. Le show aura lieu le 2 mai, date du début des manifs, au Memorial Athletic and Convocation Center, sur le campus. Mais c’est le 4 mai 1970, que 28 soldats de la Garde nationale ont tiré à balle réelles sur des étudiants désarmés qui protestaient contre l’extension de la guerre du Vietnam décidée par Nixon, tuant brutalement quatre d’entre eux et en blessant neuf autres. 

Ohio C,S,N & Y

 

Joe Walsh, étudiant en anglais et en musique, était  alors présent au sein de l’université Kent State pendant les manifs « Après cela, je n’ai plus eu le même regard sur l’université », a-t-il déclaré au San Diego Tribune. « Le fait d’avoir assisté à la fusillade m’a profondément affecté. J’ai décidé que je n’avais peut-être pas besoin d’un diplôme à ce point. » Le guitariste d’Eagles se produira avec Barnstorm, un trio qu’il a formé avec le batteur Joe Vitale et le bassiste Kenny Passarelli après son départ du James Gang en 1972. Vitale a également étudié à Kent State et était aussi présent lors du massacre. Quant à David Crosby, il attaque ce printemps une tournée en solo, qui débutera le 14 mai à Santa Barbara, en Californie, et se terminera à Westhampton, New York, le 21 juin. Il travaille actuellement au successeur de son album « Here If You Listen » publié en 2018. Tous les bénéfices des concerts seront versés à une fondation dite du 4 mai, qui permettra d’accorder quatre bourses à des étudiants se spécialisant dans un cursus d’études sur la paix et les conflits. Chacune des bourses portera le nom des quatre étudiants qui ont été tués : Allison Krause, Jeffrey Miller, Sandra Scheuer et William Schroeder.

Kent State« Nous voulions nous assurer que les artistes que nous avons fait venir pour le concert comprenaient bien l’histoire du 4 mai 1970 et s’engageaient à aider à collecter des fonds pour les bourses », a déclaré Rod Flauhaus, directeur du projet, dans un communiqué. « Des artistes comme Joe Walsh et David Crosby ont fourni la bande-son à la fois pour ceux qui sont allés se battre dans la guerre du Vietnam et pour ceux qui étaient contre. Leur musique était le fil conducteur qui a contribué à la prise de conscience nationale, à l’inspiration de l’activisme et à la guérison de notre nation ». Peace !

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.