YAZZ « Wanted »

YazzVoici 30 ans dans BEST, GBD s’acid-housait joyeusement jusqu’aux sommets au beat effréné de son « The Only Way Is Up ». Retour vers le futur d’un des titres les plus emblématiques du house sound of London par la diva météorite Yazz, pseudo de Yasmin Evans chanteuse volcanique de Shepperd’s Bush d’origine jamaïcaine. Flashback…

YazzElle sera passée des ivresses en altitude de son acid-house speedée avec le hit « The Only Way Is Up »…aux cieux de la religion, puisque depuis 2008  Yazz s’est exilée ne Espagne pour embrasser sa (nouvelle) foi catholique. Car, désormais, elle ne loue plus le fun, l’hédonisme et la défonce au MDM,  mais le Seigneur dont elle est devenue la plus fervente bergère, se produisant régulièrement dans les églises et cathédrales du Royaume-Uni avec ses deux albums « christians » les plus récents « Running Back To You » (2008) et « This Is Love » (2011). Mais, comme il ne faut ni insulter l’avenir ni le passé, un triple album boosté de remixes de son inoxydable « Wanted » est néanmoins sorti voici trois ans. Le seul chemin est donc toujours…up !

 

Publié dans le numéro 246 de BEST

 

YazzLes Yanks. en postillonnent dans leur bourbon. Ils n’y pigent plus rien. Ces rosebeefs décadents sont décidément trop secoués. Quatre années auparavant, une petite grosse et un blond maigre – Alf Moyet et Vince Clark – font un tabac sous le pseudo de Yazz pour la seule raison que Yazoo leur patronyme complet est déjà utilisé par un groupe country bouseux de Nashville. Aujourd’hui, Yazz Mark II, seconde version donc est une Diane chasseresse longiligne speedée et peroxydée, à la bouche large et sexy comme une coupe à fruits. Ex-fringueuse du Dukakis pop, George Michael et mannequin coquine, Yazz persévérait dans la néo disco sauce para-SAW lorsqu’elle croise la route de Matt et Jonathan les deux allumés de Coldcut. ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/acid-house-in-london.html «Au début, Yazz ne connaissait rien à la house »,  déclarait Matt Black. Elle s’est fiévreusement rattrapée depuis avec le syncopant bien nommé « Doctorin’ The House », justement, téléguidé par Coldcut. Dommage que ce hit ne figure pas sur ce premier LP. On se consolera avec son impétueux et tubesque follow up «The Only Way ls Up”  seul titre griffé Coldcut du LP en guise d’ouverture de face A. Son homologue en face B est lui signé par les Beatmasters (“Rock Da House”) et ce “ Stand Up For Your Love Rights » promet de très vite nous Yazzer de très près. S’il fallait encore s’en convaincre, le reste de l’album à la house distillée jazz, funk ou reggae est une démonstration magistrale de brasse crawlée dans les remous aceeedés. Yazz avec ou sans son peuple plastique s’impose en figure de proue. Donna Summer remodelée par la House, son «Wanted » est un appel du cœur tel que savait l’être jadis « Love To Love You Baby”. Nuits agitées revisitées d’une disco diva, Yazz et sa sensualité au shaker saura vous rendre complètement nazz 😉

 

Publié dans le numéro 246 de BEST daté de janvier 1989

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.