VOICI 30 ANS DAHO ETAIT LE TOMBEUR DE LA FRANCE

Partager

 

Daho 2

C’était l’incontestable tube de l’année 1985, mais malgré le blitzkrieg de ses passages radio, la pure perle pop « Tombé pour la France » d’Etienne Daho  ( co-composée par l’ami Arnold Turboust) n’avait pas de vidéo-clip. Fort heureusement, le réalisateur Jean Pierre Jeunet est appelé à rescousse. Et pour assurer sa rubrique vidéo  mensuelle  GBD était l’envoyé spécial  de BEST dans un entrepôt de banlieue pour assister au tournage. Happy birthday cher vieux « Tombé pour la France » !

Tombé pour la FranceBanlieue nord, entrepôts paumés sous le mille-feuille d’un échangeur, Daho tombe depuis deux jours déjà. Trip électronique pour les beaux yeux d’une caméra, on attendait l’événement depuis déjà trois mois. Car « Tombé pour la France » est sans doute le plus gros succès commercial d’Etienne à ce jour, mais c’est bien plus qu’un simple événement de Top 50. Galette chérie de l’année écoulée, quelles images sauraient coller aux mots cartes-postales du Daho ?

Jean Pierre Jeunet avait raflé un prix au Festival de vidéos clips de Saint-Tropez pour « La fille aux as nylon » de Julien Clerc et ses personnages de cartoons un peu sucre d’orge. Conquis par la vidéo du « Zoo Look » de Jarre, Daho rencontre ce Jeunet qui lui expose son projet. « « Tout le clip sera construit à partir d’une tour Eiffel-boule à neige, un de ces trucs à touriste kitch. » Jeunet avoue :  » Tombé… » est le seul disque que j’ai acheté depuis dix ans. ». Le temps presse,  donc Monsieur Virgin sort 260.000 F (environ 40.000€) de ses bas de laine et vogue le bateau-mouche. La boule à neige est drôle et économique car elle permet de respecter une unité de décor. Jeunet est issu du monde de l’animation et il applique souvent cette technique aux clips. ici pas de personnage néo-Betty Boop comme pour « Les bas nylon » mais une technique de vitesse lente et d’image par image en 14 plans qui donne des effets comparables à ceux des dessins animés. Le clip est gai, coloré, mais je le trouve un peu lent. En vidéo, le montage est comme la batterie d’un groupe de rock, c’est l’énergie qui évite l’érosion prématurée d’un clip.

Tour Eiffel

« Pour Jarre j’ai pu tourner sur un budget de 120 plans, là je n’en ai eu que 60. Plus un clip est découpé, plus je suis ravi. Le temps c’est de l’argent et c’est encore plus sensible au cinéma. Pour un tel clip tourné en 35 mm, Il faut disposer d’un budget minimum de 400000 F. Lorsqu’on n’a pas les moyens, il faut truquer, inventer des bricoles. Ainsi j’ai joué avec la vitesse pour que les plans animés fonctionnent avec la musique. C’est ce qui donne ce côté « énervé » dans le clip et ça colle au rythme ». Un peu frustré néanmoins Jeunet. Il avoue même: « Je n’en ferai plus à ce prix ». Pour lui l’after-Daho a la bobine d’un long métrage fantastique. Quand à Etienne, ça faisait trois ans qu’il fantasmait sur la Tour Eiffel et il rêvait d’en tomber (pour la France) tel Grace Jones dans le dernier 007 « A View To Kill ». avec ou sans Tour Eiffel, Daho a néanmoins plongé pour paris histoire de respirer :

« A Paris, je me sens bien, je suis plus anonyme (qu’à Rennes). Je n’ai aucune envie de me balader en permanence avec une étiquette Daho. Je veux qu’an me fiche la paix au téléphone ou dans le métro. Vivre normalement c’est se débarrasser de tout ce qui est superflu. » Le vrai rocker reste pur, droit et intègre. Daho n’échappe pas à la règle. Si on lui dit :« Vous reprendrez, bien quelques clips? », il réplique: « Oui mais Rita Mitsouko, ceux que réalisent Godley and Creme et Jean Paul Gaude. Sinon, rien … merci. »

Malgré tout, c’est la fête, c’est psychédélique et le sourire d’Etienne crève l’écran. Dans ses fringues Stéphane Plassier il incarne l’éternel amour courtois et c’est peut· être sa chance de faire craquer le monde. Moet ou Perrier, la France sait vendre son élégance et pas son rock. Avec le look Daho, ca peut changer.

 

Publié dans le numéro 209 de BEST daté de décembre 1985

BEST 209

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *