THE PASSAGE

thepassageC’est l’histoire d’une adorable orpheline, Amy Belafonte qui peut changer le destin de l’humanité. Dans THE PASSAGE, ce petit bout de femme a le pouvoir de sauver l’homo sapiens et, avec son protecteur Brad Wolgast, ils vont ferrailler dur contre une implacable organisation para-gouvernementale, le Projet Noë qui cherche à utiliser la petite Amy comme cobaye. Thème récurent de la SF, le kid et son gardien, trouve ici produit par Ridley Scott un rythme empreint de fraicheur, porté par tout le charisme de la frêle Saniyya Sidney, 12 ans, dans le role d’Amy seule contre les vampires.

The Passage« Mon nom est Amy Belafonte. Je n’avais pas l’habitude d’intimider le monstre, mais je le fais, désormais. Je les ai vu changer. Ça n’a pas commencé par moi. Ça a commencé par deux copains qui voulaient faire en sorte que le monde devienne meilleur. », raconte Amy en voix off. On voyage beaucoup dans THE PASSAGE, la preuve puisqu’on se retrouve sur les hauts plateaux boliviens en 2015. Le DOD ( Department Of Defense) et le CDC (Center for Disease Control) croient en vous. Deux scientifiques arrivent avec une escorte armée dans une grotte. Sorte de yéti monstrueux égorge un des deux chercheurs, fichtre ! Et soudain à l’hosto, il revient à la vie et la plaie dans sa gorge est carrément cicatrisée. Mais ses yeux ont quelque chose de terrible. Il devient le patient zéro.

Trois ans plus tard, en 2018, à la prison d’État de Huntsville, Texas, un condamné à mort voit sa peine commuée s’il accepte de participer en tant que cobaye au mystérieux Projet Noah dérivé du fameux patient zéro. Car pour aboutir à confectionner LE vaccin miracle qui guérirait tous les maux, les docteurs Folamours du projet Noë doivent trouver un patient plus jeune, ils décident de choisir un enfant sans attache. Et c’est ainsi qu’on se retrouve à Memphis, Tennessee.The Passage

Une petite fille voit sa mère morte d’une OD, emportée sous un drap, sur un brancard au milieu des gyrophares de police. Orpheline, elle n’a plus personne au monde. « Je suis la fille de nulle part, celle qui ne manquera à personne… voilà pourquoi ils m’ont choisi. », déclare-t-elle en off. « Je m’appelle Amy Belafonte, et c’est ainsi que commence la fin du monde ». Et la gamine est enlevée par deux militaires en civil dont la mission consiste à la livrer pour lui infliger une monstrueuse expérimentation. On écoute  « The Chain » de Fleetwood Mac et l’on se dit que même parfois chez les militaires des miracles surviennent. Brad Wolgast ( Mark-Paul Gosselaard) touché par la grâce d’Amy refuse de la livrer à ses supérieurs. Ils deviennent des fugitifs pour échapper aux agents du Projet Noë et éviter à l’humanité de sombrer à jamais. Depuis les Terminators à l’écran, le protecteur et son protégé poursuivent leur course effrénée. Pas sûr que celle de THE PASSAGE s’éternise, car pour le moment et malgrè la griffe Ridley Scott, seul cinq épisodes ont été programmés sur la Fox.

 Diffusée sur la Fox depuis le 14 janvier 2019

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.