SONS OF LIBERTY

Partager

Sons of LibertyUne fois n’est pas coutume, mais bonne pioche pour the History Channel qui nous offre un série qui ne sent pas le renfermé: Sons of Liberty nous rétro-téléporte au tournant de 1770 à l’aube de la révolte des colonies Américaines qui gagneront leur fameuse indépendance.

 

sons-of-libertySons of Liberty, les fils de la liberté ont bel et bien existé. C’était une organisation secrète de patriotes dans les 13 colonies qui n’avait qu’un seul but, se libérer du joug de l’Angleterre et de son roi George III. Ce dernier y avait basé 10.000 de ses troupes et exigeait que les colonies financent elles même ce contingent. Les choses ne vont guère tarder à s’enflammer, en décembre 1773, à Boston au cours du fameux Tea Party- yes celui là même qui a inspiré leur patronyme dévoyé aux neo-cons US d’aujourd’hui- où les patriotes refusant l’impôt balancent symboliquement à la mer les ballots de thé qui incarnaient l’occupation Britannique. Leur drapeau inspirera la future bannière étoilée puisqu’il était formé de bandes rouges et blanches. Sons of Liberty nous entraine sur les traces de Sam Adams, ex-collecteur d’impôt reconverti en rebelle et de son frère John Adams qui s’opposent au Gouverneur de Sa Majesté lequel bien ententu cherche à les embastiller. Les frères répliquent en suscitant une émeute où le siége du Gouverneur est mis à sac. La prod n’est pas cheap, le port de Boston est parfaitement recréé et l’action ne manque pas. Toute la réussite de la série tient à ce qu’elle parvient à rendre de chair et de sang des héros de lla révolution Américaine, comme le maréchal-ferrant Paul Revere, Benjamin Franklin ou le grand propriétaire terrien général en devenir George Washington. Certes les critiques reprochent à la série quelques libertés avec l’Histoire…mais avec un titre tel que «  Les fils de liberté » on peut légitimement considérer que le diffuseur affiche la couleur.

Diffusée sur The History Channel

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *