CONTAINMENT

Partager

Containment

Décidément, les scénaristes de séries télé made in USA ne savent plus où donner de la tête. Après Israël avec HOMELAND, puis la Turquie avec GAME OF SILENCE, cette fois c’est du côté de la Belgique qu’ils se tournent pour « américaniser » CORDON qui devient ici CONTAINMENT, une dramatique histoire de pandémie dans une ville Américaine.

ContainmentUne épidémie de grippe hémorragique frappe soudain la paisible ville d’Atlanta. Bien entendu, les autorités y font face, mais les mesures prises seront elles suffisantes pour enrayer cette terrible épidémie ? That’s the question développée tout au long de cette mini-série produite par Warner pour la chaine câblée, the CW. À Atlanta, tout commence…au 13éme jour. Des unités de la Garde Nationale masques à oxygène font face à une foule terrifiée. Vision de cauchemar, on découvre des cadavres incendiés, un homme saigne des yeux et du nez avant de s’écrouler, abattu par une balle. Fondu au noir et panneau 1er jour : Atlanta se réveille, comme d’habitude. Une voix à la radio lance «  Bonjour Atlanta, encore une très belle journée ensoleillée… » À l’Atlanta Midtown Hospital, une femme médecin dans une salle à l’isolement est atteinte d’une terrible affection que lui a transmise un jeune homme infecté qu’elle venait d’examiner. Il s’est échappé de l’hôpital, mais pas se microbes…hélas ! Au Georgia Department of Public Health au cours d’un meeting réunissant les états majors des secours, police, pompiers, médecins, le mot « bioterrorisme » est prononcé.

« Cordon sanitaire »« cordon sanitaire »

 

Au CDC (Center For Diseases Control), chargé de gérer les épidémies, le virus est estimé fatal à 100%. Le « patient zéro » fugitif est enfin identifié, c’est Saïd, un jeune homme d’origine moyen-orientale…qui ne tarde guère à décéder. Comme le médecin qui l’a examiné…ainsi que le petit ami du médecin infecté également. Finalement, toute la ville est mise en quarantaine avec un « cordon sanitaire » (en français dans le texte !). CONTAINMENT s’attache à quelques personnages, une instit et ses petits élèves en visite à l’hôpital se retrouvent en quarantaine, deux flics potes, Alex et Jake, vont tenter de gérer la situation tant bien que mal. On ne peut que songer au film « Outbreak » avec Dustin Hoffman…sauf que celui-ci date de 1995 et qu’il est sacrément mieux fichu que cette série aux rebondissements hautement prévisibles. Bref, en vingt ans, on n’a pas trop avancé du côté pandémique. Tourné à Atlanta, avec des scores d’audience plutôt moyens, CONTAINMENT ne fera sans doute pas de vieux os télévisuels. Dommage !

 

Diffusé sur la chaine the CW depuis le 19 avril 2016

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *