SARAH BLASKO : « Eternal Return »

Partager

sarahblasko

Avec sa voix aussi haute que puissante, Sarah Blasko s’impose comme une réponse australienne à la diva Kate Bush. « Eternal Return », le 5éme album-studio de cette chanteuse de Sydney, fait couler quelques impétueuses rivières émotionnelles où il fait si bon plonger.

Si fort et pourtant si fragileArtiste dans tous les sens du terme, Sarah Blasko débarque de « down under » avec ce lumineux « Eternal Return » qui compte dix petits bijoux de compositions aériennes qui savent littéralement nous arracher à l’attraction terrestre. Dès le premier titre, le théâtral « I am Ready », la chanteuse australienne fait vibrer sa voix enjôleuse et l’on tombe immédiatement sous le charme, une séduction qui ne nous quittera pas jusqu’à la fin de l’album. Sans doute la plus Kate Bush de ce nouveau projet « I Wanna Be Your Man » avec ses séquences synthés néo- rétros nous entraine aux confins de ces « hauts de Hurlevent » magiques qu’incarnaient « Wuthering Heights ». Miss Blasko nous fait aussi parfois songer à Stevie Nicks dont elle partage la grâce avec l’acidulée « Better With You ».

Si forte et pourtant si fragilesarahblasko

 

Car elle a beau afficher près de 40 ans au compteur, avec des titres tels qu’« I’d Be Lost » ou « Beyond » on se demande en l’écoutant  si l’on n’a pas, tout compte fait,  entre les mains, l’album d’une jeune fille de 20 ans ! Si fort et pourtant si fragile, nul ne peut rester indifférent face au bel appendice de miss Blasko, comme sur ce « Luxurious » qui rappelle étrangement la chanson « Fallin » de Julee Cruise pour la série « Twin Peaks ». Car on retrouve ce même côté étrange et mystérieux dans les titres de cet « éternel retour ». Comme un félin sauvage lové dans un soleil aveuglant « Say What You Want » nous irradie de sa douce chaleur par la voix de Sarah Blasko. Enfin, la balade intimiste « Without » vient clore en apothéose ce très bel album aux si puissantes compositions.

 

Sarah Blasko sera en concert aux Étoiles à Paris le 19 mai prochain

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *