RUSH HOUR

Partager

Rush Hour

À l’instar de ses prédécesseurs au grand écran, la série RUSH HOUR mèle habilement arts martiaux, action et comédie entre un flic de LA combinard et un alter ego débarqué de son Hong Kong natal pour lequel le règlement est à peu près égal aux dix Commandements reçus par Moïse. Du ciné à la télé, la greffe peut-elle prendre ? On va dire mouaissss 😉

 

Rush-Hour-poster-CBS-season-1-2016La franchise RUSH HOUR au cinéma comptait trois épisodes le I en 98, le II en 2001 et le III en 2007. Neuf ans plus tard, RUSH HOUR renait de ses cendres pour se métamorphoser en sérié télé. Bon inutile de se leurrer , les cachets du duo d’origine constitué de Jackie Chan et de Cris Tucker ne rentraient hélas pas dans le budget de la production. Aussi, tout en conservant le parallèle flic black de LA et flic jaune de Hong Kong, désormais l’inspecteur Jonathan Lee de la Police de Hong Kong est interprété par Jon Foo (Universal Soldier : Regeneration et Street Fighter Legacy) tandis que Justin Hires (21 Jump Street) incarne James Steven Carter du LAPD. Dés les premières images de ce premier épisode, on est téléportés sur les quais du port de Hong Kong où Lee mène une opération coup de poing contre des trafiquants de drogue. En une minute, on comprend que Lee expert en arts martiaux n’est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. Car chez les Lee on est flic de père en fils…mais également de père en fille puisque Kim la jeune sœur de Lee est également officier de police.

Carter la gaffeRush Hour

Pendant ce temps à Hollywood, Carter au volant de son cabriolet classic car est en mission d’infiltration sur un deal de drogue. Mais rien ne se passe comme prévu, notre flic se retrouve bientôt dans les airs accroché à un patin d’hélicoptère piloté par le dealer qu’il pourchasse. Lorsque Carter la gaffe lui tire dessus, l’hélico se crashe dans la piscine d’un conseiller municipal de LA. Lorsque Kim chargée d’escorter de précieuses statues anciennes prêtées à un musée de LA est portée disparue après que ces œuvres d’art aient été dérobées et que tous les flics de Hong Kong chargés de les protégés ont été descendus, Lee débarque à LA. Lorsque le supérieur de Carter la capitaine Linsday Cole le charge de jouer les baby-sitters pour Lee, la paire de RUSH HOUR est bientôt constituée. Avec des dialogues plutôt rigolos et suffisamment d’action pour ne pas avoir envie de zapper on ne s’ennuie pas franchement dans cette nouvelle série produite par Warner pour CBS télévision. Néanmoins, RUSH HOUR tiendra-t-il la distance ? That’s the question…en attendant les déclinaisons télé du « Flic de Beverly Hills » et de la franchise « Die Hard ». LOL !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *