Pluie d’hommages pour Jacob Desvarieux disparu à 65 ans

Jacob DesvarieuxIl était un genre musical à lui seul : Jacob Desvarieux, leader de Kassav sera à jamais l’ultime Zouk machine. Agé de 65 ans, il avait été hospitalisé le 12 juillet après avoir été contaminé par le COVID. De santé fragile depuis une greffe rénale, il avait été placé en coma artificiel. Le musicien s’est éteint la nuit dernière au CHU de Guadeloupe. Depuis la nouvelle de sa disparition, les hommages n’ont cessé de se propager sur les réseaux sociaux.

Jacob DesvarieuxPrincess Erika : Immense tristesse d’apprendre le départ de Jacob. Un grand artiste s’en va. C’est l’un des premiers à m’avoir donné de la force dans ce milieu en me mettant en première partie de son groupe Kassav en 1988 !! Toujours encourageant et partageur !! Il nous laisse un héritage musical magnifique. Je pense très fort à sa famille et à tous ceux qui l’aiment comme moi.

Youssou N’dour : Les Antilles, l’Afrique et la musique viennent de perdre l’un de ses plus grand Ambassadeur. Jacob grâce à ton art, tu as rapproché les Antilles à l’Afrique. Dakar où tu as vécu te pleure. Adieu l’ami.

King Daddy Yod : C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre la triste nouvelle, et j’ai dû mal à le croire. Sincères condoléances à toute la famille Repose en paix JACOB la légende, Tu restes vivant dans nos cœurs Et à travers ta musique, tes œuvres dans le monde.

Michelle Lahana dite « la Gazelle » : Son sourire, sa gentillesse, sa fidélité en amitié, sa musicalité, on ne choisit pas toujours sa façon de faire ses adieux, pendant 40 ans, il a été là, et le zouk ne serait pas sans Jacob , les frères Decimus, jp Marthely, Jocelyne ma chérie , patrick st eloi deja parti avant lui… kassav, mwen ka di zot MERCI…

Bintou Simporé : Une voix qui me manque déjà. Repose en paix Jacob ; Kassav « Ou lé »

Pierpoljak : Adieu Jacob

Teddy Riner : Une immense voix des Antilles nous a quittés. Mes pensées pour sa famille et ses proches, reposez en paix Monsieur Desvarieux.

Christiane Taubira : Moun la Gwadloup, nou tchò maré. Voilà des dizaines d’années que vous partagez Jacob Desvarieux, sa voix, sa dégaine, son talent, sa joie, ce sourire, cette inclinaison de la tête et même sa salopette des débuts, avec nous ici et sur tous les continents. Nous sommes tristes.

Emmanuel Macron : Monstre sacré du zouk. Guitariste hors pair. Voix emblématique des Antilles. Jacob Desvarieux était tout cela à la fois. Aujourd’hui, le meilleur hommage que nous puissions lui rendre est de continuer à faire vivre son immense talent

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.