Pharrell Williams… yellow sub…building

Partager

Empire State BuildingPharrell Williams va éclairer l’Empire State Building en jaune pour fêter « the International Day of Happiness » (la « Journée internationale du Bonheur).

Pharrell_williams_happy_-5Il paraît qu’aujourd’hui, nous célébrons la « Journée internationale du bonheur ». Tel le chien Droopy qui ressasse avec une infinie tristesse son « You know what ? I’m happy », tel le smiley radieux, nous sommes donc heureux…de savoir que c’est au créateur de « Happy »- oui ,celle-ci nous sommes 100% certains que c’est bien lui qui l’a écrite-, Pharrell Williams que revient l’honneur d’éclairer en jaune le bâtiment le plus emblématique de Manhattan : l’Empire State building. Cette journée du bonheur, on se croirait au royaume du Bhoutan où l’on a officiellement instauré le « BNB (Bonheur National Brut), est une opération conjointe de l’ONU et l’ONG Live Earth en vue de promouvoir le bonheur et également une prise de conscience des risques terribles que nous font courir les changements climatiques. « Dans cette année où le monde se retrouve aussi tourmenté, affrontant des périls qui vont des conflits sociaux aux changements climatiques, nous avons ressenti ce besoin de nous poser pour célébrer le bonheur. Car protéger notre planète est un besoin fondamental si le genre humain veut tendre vers cette poursuite du bonheur. Voilà pourquoi nous avons choisi de soutenir Live Earth en vue de réunir des milliards de voix en faveur d’une action pour le climat. Nous croyons que le bonheur peut métamorphoser ce Monde. », a déclaré PW, s’exprimant publiquement pour la première fois depuis le « Blurred Linesgate » où il a réagi au verdict du jury qui a considéré que la chanson était un plagiat du « Got To Give It Up » de Marvin Gaye en expliquant que « tout ce qui pouvait nous entourer était le fruit d’inspirations diverses, bref que cette condamnation serait un terrible frein à la créativité artistique, l’artiste n’osant plus créer de peur d’être accusé de plagier. » Ce n’est, bien entendu, pas la position des enfants de Marvin. Pharrell a d’ailleurs fait appel du jugement le condamnant avec Robin Thicke à verser plus de 7 millions de dollars de dommages Happyet intérêts à la famille Gaye…ce que manifestement Pharrell ne considère pas être un « happy…end »!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *