Pas cool, la mort de Natalie Cole à 65 ans la nuit du réveillon

Partager

Jesse Jackson Twitter

Elle était la digne fille de son génial papa, Nat King Cole, Natalie Cole s’est éteinte hier à LA, terrassée par une insuffisance rénale. Elle n’avait que 65 ans d’une vie ancrée dans la légende.

Natalie ColeTony Bennett, Arsenio Hall, Cher et le révérend Jesse Jackson, parmi de très nombreux autres, ont tenu à exprimer leur tristesse de voir ainsi la chanteuse de l’inoubliable soulerie émotionnelle « This Will Be » parue en 1975, son plus gros hit à ce jour. « Une voix venue du paradis est revenue à la maison », a publié Cher sur son compte Twitter. Et c’est incontestable : Natalie Cole avait une voix absolument angélique. À sa naissance en 1950, son père le génial Nat King Cole est au sommet. Sa mère Maria Hawkins Ellington était la chanteuse du Duke Ellington Orchestra. Natalie a souvent comparé son enfance, passée dans un quartier luxueux de LA, où elle grandit en petite princesse du jazz, à celle des Kennedys. Mais surtout, Natalie avait reçu en héritage une bonne part de l’incontestable talent de ses parents. Elle n’avait pas six ans lorsqu’elle rentre en studio avec papa pour enregistrer un album de Noël et à 11 ans elle affrontait déjà le public sur scène. Mais lorsque le grand Nat King Cole décède en 65, elle a tout juste 15 ans. Dix ans plus tard, Natalie Cole décroche son plus grand hit, l’irrésistible « This Will Be » sur son LP « Inseparable ». On la compare alors à Aretha Franklin.

Natalie Cole souffrait d’hépatite C

Mais après ce succès mérité, Natalie sombre dans le côté obscur de la Force. Elle devient accro à l’héroïne et à la Nat King Cole & Natalie Colecocaïne. Après avoir subi une cure de désintoxication, en 83, sa carrière semble à nouveau remise sur des rails qu’elle n’aurait jamais dû quitter. En 91, elle publie « Unforgettable…With Love », un album où grâce à la technologie, elle parvient à vocaliser en duo avec son défûnt père sur son immense « Unforgettable ». Mais toutes ses années d’addiction ont hélas fini par peser sur sa santé. Natalie Cole souffrait d’hépatite C et malgré un lourd traitement à l’Interféron, ses deux reins ont l’un après l’autre cessé peu à peu de fonctionner. Dès lors, sa vie n’est plus qu’une longue succession de dialyses. Natalie Cole s’accroche pourtant à la vie, continuant même d’enregistrer. Son dernier CD chanté en espagnol était intitulé « Natalie Cole in Espanol », il était sorti e 2013. Le 30 décembre dernier, elle était admise au Cedars-Sinai Medical Center de Los Angeles où elle décèdera dans la nuit du réveillon à seulement 65 ans.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *