On a exhumé des inédits de Gainsbourg

Partager

Les_chemins_de_katmandou

C’est dans une vieille valise que la fille de l’arrangeur de Serge Gainsbourg, Jean Claude Vannier, a retrouvé la BO de « Les chemins de Katmandou », le film d’André Cayatte de 69. Parallèlement, un nouvel album de dubs de Serge est également dans les tuyaux

jane-birkin-et-serge-gainsbourg-les-chemins-de-katmandou-de-andre-cayatteDans les années 60, Serge Gainsbourg enchaine les musiques de films. « L’eau à la bouche », « Strip tease », « le Pacha », même le générique de la série télé Vidocq. Toutes ces BO étaient jusqu’à présent compilées dans une coffret « long box » de trois CD couvrant la période 1959 à 1990 (le remix de « Requiem pour un con »). Désormais le coffret comptera 5 CD dont le fameux soundtrack retrouvé de « Les chemins de Katmandou ». Pendant ce temps, mon ami et collègue de BEST Bruno Blum prépare un nouvel épisode de ses fameux remixs de la période reggae de Serge. Après s’être attaqué à « Aux armes etc… », à « Mauvaises nouvelles des étoiles » et au « Live au Palace », Blum travaille donc activement à un nouveau CD de dubs Gainsbourg où l’on va également retrouver de l’inédit. Ainsi, on pourra découvrir une version dub réalisée à partir d’un enregistrement studio où Sly et Robbie reprennent le thème légendaire de « Je t’aime moi non plus » qui devient ici l’hallucinant « Je ne dub plus, moi aussi ». Il existe bien d’autres inédits de Serge à l’instar de l’émotionnelle « Le sable et le soldat », qu’il avait composé à l’aube de la Guerre des Six Jours en 67, lorsqu’on croyait tous que la coalition des pays arabes allaient détruire l’Etat hébreu. La bande magnétique est restée des années à prendre la poussière sur une étagère de la radio Kol Israel avant d’être retrouvée… Mais c’est encore une autre histoire…

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *