Mort de Leslie West chanteur et guitariste de Mountain

MountainIl est décédé à seulement 75 ans d’une crise cardiaque en Floride, immense tristesse Leslie West nous a quittés voici deux jours. Avec son groupe Mountain et son blues rock imparable, il aura illuminé mon adolescence au tournant des seventies. « Climbing », le tout premier album du groupe new yorkais était en 1970 un des disques fondateurs de ma discothèque.

Leslie WestAu dos de la pochette de « Climbing  était inscrit: ce disque est fait pour être joué fort (This record was made to be played loud).  Et je ne l’ai jamais écouté qu’à fond. Bien sûr il y avait ce « Mississippi Queen », blues rocailleux et immortel qui a emporté l’album verre sa légende. Mais ce disque fondateur aller bien au-delà d’un simple hit avec l’imparable instru « Theme For An Imaginary Western » et surtout le radieux « For Yasgur’s Farm », composé pour célébrer le fermier allumé qui avait prêté son champ pour que le Festival de Woodstock puisse se tenir. C’est dire si Mountain, quelque part entre  Free et Led Zep, à toujours occupé une place toute particulière dans mon cœur. Et si après leur second LP, l’excellent « Nantucket Sleighride », et surtout leur troisième, l’allumé « Flowers of Evil »,  juste après l’aventure du trio West, Bruce and Laing, même si j’ai un peu perdu le contact, je n’ai jamais oublié la bande Leslie West et Félix Pappalardi.  Triste news aujourd’hui d’apprendre que Leslie West est décédé à l’âge de 75 ans. De son vrai nom Leslie Weinstein, ( hé oui encore un feuj redoutable musicien !) West était né en 45 à New York. C’est son frère  Larry West Weinstein, qui a confirmé à Rolling Stone que le musicien est décédé ce 23 décembre. West a fait un arrêt cardiaque lundi et a été transporté d’urgence dans un hôpital près de son domicile de Daytona, en Floride. Il n’aurait pas repris connaissance. Ce soir, mon vieux 33 tours de  « Climbing » craque un peu sous le diamant de ma platine, et la rage de « Mississippi Queen », que j’écoute forcément à fond la caisse, secoue intensément mon bureau, je me dis que c’est le plus bel hommage qu’on puisse rendre à mister West !

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.