Mort de Keith Emerson : ELP ne sortira plus jamais de LPs

Partager

 

 

Keith EmersonÀ chaque jour suffit sa peine dit-on, alors celle d’aujourd’hui sera consacrée au décès du clavier d’ELP, Keith Emerson, retrouvé mort par balle cette nuit à LA. Le « E » du trio Emerson, Lake & Palmer se serait donné la mort.

 

Keith EmersonAvec ses synthés grandiloquents, il incarnait à lui seul à l’aube des 70’s l’un des super-pouvoirs du progressive rock incarné alors par le Floyd, Yes, Genesis et justement ELP. Avec des albums tels que « Tarkus » puis « Pictures at an Exhibition » jusqu’au fameux « Brain Salad Surgery », le trio sera à lui seul une des plus incroyables machines soniques. Keith Emerson était déjà le clavier de The Nice jusqu’en 69 lorsqu’il partage l’affiche du Fillmore d San Francisco de Bill Graham avec King Crimson et rencontre alors Greg Lake. De cette rencontre naitra ELP grâce à une suggestion du manager de Clapton Robert Stigwood qui suggérera alors le troisième membre du trio, le batteur Carl Palmer qui officiait alors chez Atomic Rooster. Dés le tout premier hit, le délicat « Lucky Man »- composé par Greg Lake- ELP émerge comme l’un des groupes les plus cruciaux de cette scène british. Et Keith Emerson devient l’alter-ego de Rick Wright de Pink Floyd. Hélas, too much too soon, le groupe splitte en 78.

So long mister Tarkus, RIP !

emerson_lake_and_palmer1

Avec l’avènement du punk en 78, ELP, comme Yes ou le Floyd, incarnait une arrière garde baba cool ramollie qui n’était plus en adéquation avec l’urgence « no future » de la fin des années 70. De temps à autre, au fil des années, ELP se reformera de manière sporadique, mais sans jamais retrouver la splendeur glorieuse de leurs premiers albums. La nuit dernière, dans sa résidence de Santa Monica, Keith Emerson s’est donné la mort à l’aide d’une arme à feu. Selon le site TMZ il souffrait de grave dépression suite à une maladie dégénérative des terminaisons nerveuses qui l’empêchait désormais de pouvoir jouer de ses chers claviers. Keith Emerson n’avait que 71 ans. La page Facebook du groupe annonce la triste nouvelle de la manière la plus sobre, demandant de respecter la vie privée de sa famille. So long mister Tarkus, RIP !

 

La page Facebook d’Emerson, Lake & Palmer

https://www.facebook.com/EmersonLakePalmer/?fref=nf

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *