L’inventeur des Fab Four nous a quittés

Partager

 

Tony-Barrow-and the Beatles

Tony Barrow, collaborateur et attaché de presse des Beatles, est décédé chez lui en Angleterre à l’âge de 80 ans. Paul McCartney lui a rendu un vibrant hommage sur son compte Twitter.

Tony BarrowIl avait su inventer le terme le plus adéquat pour qualifier la déferlante Beatles. Grâce à lui, ces quatre garçons si fabuleux s’étaient massivement et planétairement imposés en tant que « Fab Four ». Mandaté par Brian Epstein, le manager historique des Beatles, Tony Barrow avait pris la relève du fameux Andrew Loog Oldham, devenu manager des Stones après avoir assuré la promo des liverpooliens. Lorsqu’il rencontre les Beatles dans un pub du West End, Lennon, toujours le bon mot au bout des lèvres, lui demande tout de go : « Si tu n’es ni gay ni juif, comment se fait-il que tu viennes bosser pour Epstein ? ». Néanmoins, il sera engagé et assurera avec brio la presse des Beatles jusqu’à 1968. Tony Barrow sera également responsable des notes de pochettes publiées sur divers EP’s des Fab Four. L’attaché de presse sera bien souvent le « démineur » des situations de crise, parfois inextricables, The Beatles with Tony Barrowque traverseront les Beatles.

Paul McCartney:  » Tony Barrow était un type super! »

 

Ainsi , en 63, lorsque Lennon épouse son ex-copine de fac, Cythia Powell, il refusera ainsi obstinément de confirmer la nouvelle …jusqu’à la naissance de Julian Lennon en mai 63. De même en 66, lorsque durant la tournée US, John a lancé sa fameuse phrase provoc « nous sommes plus célèbres que Jésus Christ », c’est toujours Barrow qui organisera le contre-feu qui éteindra l’incendie médiatique. Lorsque les Beatles soldent Apple et se séparent, il continuera à assurer la presse de Paul jusqu’aux années Wings avant de faire la promo des Kinks, des Bay City Rollers, des Monkeys et même des Jackson 5. « Tony Barrow était un type super qui nous a beaucoup aidé durant les premières années des Beatles. Il était particulièrement pro, mais toujours partant pour une rigolade. Il va nous manquer, mais nombre d’entre nous ne l’oublieront jamais. » a écrit Paul McCartney sur son compte Twitter. RIP Tony Barrow

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *