Le retour du SAS de la défonce

Le VarranSon nom est Le Varran, Stef Le Varran et ce n’est pas tout à fait un inconnu puisque nous avions déjà chroniqué son premier roman « La ligne parallèle » voici un peu plus d’un an.  Cette fois, avec le second épisode de ses aventures, notre Malko Linge de la défonce nous entraine, avec son nouveau roman « Le triangle blanc », des Alpes du Nord jusqu’au fameux triangle d’or, aux confins de la Thaïlande, du Laos et de la Birmanie jusqu’à Saint Tropez, en quête, forcément, du kiff ultime.

Le VarranImaginez SAS, mais en version dope, sexe et aventures, c’est le cocktail explosif que vous propose Le Varran avec « Le triangle blanc ». L’an passé, nous avions déjà évoqué son premier roman, très autobiographique, « La ligne parallèle », référence directe à ces rails de coke qu’il avait coutume de se mettre généreusement dans le nez ( Voir sur Gonzomusic https://gonzomusic.fr/la-ligne-parallele.html ), cette fois à nouveau l’auteur ne lésine pas sur la défonce. De retour dans l’Hexagone, après son précédent périple, le voici arnaqueur dans les Alpes pour financer son nouveau voyage en Asie. Et en enchainant les kilomètres, l’auteur multiplie les expériences défonces : weed, alcool, shit, coke, héro, trips, MDA… au gré de ses voyages. Et il y a toujours une jolie minette, forcément aussi sexy que torride, pour l’accompagner et se faire gaillardement trousser, dans de multiples positions. Un SAS queutard et rock, je vous dis, mais sans toiture de château à restaurer, sans barbouze à liquider, juste la jouissance des sens, l’exotisme et l’excitation du deal rondement mené. Les 120 pages du bouquin se dévorent en une poignée d’heures dans ce nouveau rond-point de la défonce.

« Le triangle blanc » par Stefan Le Varran

Sur Amazon

https://www.amazon.fr/TRIANGLE-BLANC-STEFAN-VARAN/dp/290009612X/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&dchild=1&keywords=le+triangle+blanc&qid=1618674965&s=books&sr=1-1

Le Varran

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.